Covid-19, les chiffres hebdomadaires de l'épidémie de Santé publique France : tous les indicateurs sont en rouge

coronavirus
Chambre de réanimation
©francetvinfo

Près de 1 000 cas confirmés entre le 3 et le 9 mai. Le point épidémiologique de Santé Publique France est paru. Il analyse en chiffres l’épidémie à 7 jours. Un niveau qui n’avait pas été atteint depuis juillet dernier.

Près de 1 000 cas confirmés entre le 3 et le 9 mai. Le point épidémiologique de Santé Publique France est paru. Il analyse en chiffres, l’épidémie à 7 jours. Un niveau qui n’avait pas été atteint depuis juillet dernier.
Les cas Covid ont augmenté de près de 30 % en une semaine. Pour preuve, le taux d’incidence estimé à 320 cas pour 100 000 habitants. Cette augmentation est surtout concentrée sur l’île de Cayenne  mais la hausse est encore plus prononcée sur les Savanes et dans l´Ouest, où l’épidémie continue à se propager. Plus grave, précise le point épidémiologique, l’incidence « parmi les moins de 20 ans rejoint désormais celle des autres tranches d’âge deux semaines après la rentrée scolaire ».  Le taux de reproduction effectif (R effectif) des cas confirmés à 1,18 est en hausse de 20%. 

Des chiffres en hausse

Illustration  vaccination
©v-3-5N-a- Pixabay

Malgré leur niveau élevé, les hospitalisations et admissions en réanimations  sont stables et se maintiennent "à un niveau proche de celui du pic de la deuxième vague". Trois nouveaux décès sont par ailleurs à regretter la semaine dernière. Le nombre total de décès depuis mars 2020 est de 108. Le variant brésilien est celui qui circule le plus sur le territoire. Parmi les tests PCR analysés, 86% d’entre eux étaient identifiés brésiliens. Le point noir est toujours la vaccination : seulement 4,3 % de la population est vaccinée. Une couverture trop faible pour l'immunité collective du le territoire...