Covid-19 : quels sont les différents vaccins disponibles sur le territoire français ?

coronavirus
Centre de vaccination de l'encre à Cayenne
Centre de vaccination de l'encre à Cayenne ©J Helgoualch
Changer de vaccin, une solution pour  les réfractaires à la vaccination. Une nouvelle idée qui fait son chemin, évoquée par les antivax depuis la dégradation de la situation sanitaire. Quels sont les vaccins disponibles et quelle est leur efficacité ? Etat des lieux.

En Guyane, ils sont désormais 31,9 % âgés de plus de 12 ans complétement vaccinés. Notre territoire est la région de France où la vaccination est un échec cuisant pour les autorités en charge de sa mise en œuvre. Comment expliquer cette méfiance ? Difficile d’y répondre, mais selon une étude de l’Institut Pasteur réalisée en mai dernier, pour la grande majorité des antivax, le principal motif invoqué est "l'incertitude liée à l'efficacité du vaccin", (77,3%) (dont on sait pourtant qu'il protège contre les formes graves de la maladie) suivie de la crainte des effets secondaires (53%).

Quatre vaccins disponibles en France

Covid-19 : la vaccination patine en Guyane
©Franck FERNANDES
  • Quatre vaccins sont autorisés par l'Agence européenne du médicament contre le Covid-19 et commercialisés en France : le vaccin Comirnaty® de Pfizer-BioNTech -le premier à avoir été validé le 27 décembre 2020 et le plus administré en France- le vaccin Spikevax de Moderna, le vaccin Vaxzevria d'AstraZeneca et le vaccin Janssen de Johnson&Johnson. Les vaccins sont différents mais ils ciblent tous la protéine Spike du virus Sars-CoV-2 qui permet la pénétration cellulaire du virus. La vaccination permet l'activation du système immunitaire. "Le germe qui pénètre dans l'organisme d'une personne vaccinée va se heurter à son système immunitaire préparé à le recevoir".

En Guyane le Pfizer

Vaccins Covid
  • En Guyane depuis le début de la vaccination, c’est le Pfizer-BioNTech qui est utilisé. Les vaccins Covid avec ARN sont le Pfizer et le Moderna. Un vaccin à ARN messager, c'est un vaccin basé sur une technologie à base d'ARNm ou acide ribonucléique (ARN) messager (m). L'ARN messager est une molécule qui sert d'intermédiaire entre l'ADN et les protéines. L'ARN messager viral est encapsulé dans des nanoparticules lipidiques pour être délivré intact à l'intérieur des cellules réceptives  L'organisme va donc fabriquer lui-même son propre vaccin.

Le vaccin Moderna a un taux de protection de 93 %. Quant au Pfizer-BioNTech, il est efficace à 95% contre l’infection selon l'Agence européenne du médicament, autrement dit ils n’empêchent pas d’attraper le virus mais évitent les formes graves.

Efficacité plus faible

Covid-19 : la vaccination patine en Guyane
©Franck FERNANDES
  • Les autres vaccins disponibles sont AstraZeneca/Johnson&Johnson. Ce sont des vaccins à partir de vecteurs viraux. Le vaccin à vecteur adénovirus utilise un virus vivant mais rendu inoffensif pour l'homme, pour véhiculer une partie précise de l'ADN d'un autre virus, en l'occurrence celui du SARS-CoV-2, dans les cellules afin de déclencher une réponse immunitaire. Leur taux de protection selon l'Agence européenne du médicament varie entre 60 et 70 %.

Enfin, le risque de développer une maladie grave en ne se vaccinant pas est beaucoup plus important que celui de voir apparaître un effet indésirable lié à la vaccination. Depuis mars 2017, le signalement des effets indésirables a été simplifié. Toute personne peut désormais déclarer un effet indésirable, en ligne, sur le site du ministère de la Santé.