Covid-19 : Une quatrième injection du vaccin pour les plus de 60 ans, obligatoire ou pas ?

coronavirus
Vaccination avec Pfizer
Le vaccin des laboratoires Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 ©© Joël Saget, AFP
Vous avez plus de 60 ans, êtes vacciné(e) et depuis plusieurs semaines votre « Tous anti covid » téléchargé sur votre téléphone vous invite de façon insistante à effectuer un nouveau rappel de votre vaccination. Une quatrième injection qui amène à s’interroger. Est-elle obligatoire ? Jusqu’à présent non mais dans les faits elle le devient.

Depuis un an, si vous avez suivi les recommandations sanitaires gouvernementales, vous vous êtes vacciné contre le covid-19. Votre  QR code sur l’application « Tous ant-covid » affiche que vous êtes à jour de vos trois premières doses mais voilà que depuis un mois, il est fortement conseillé de prendre un deuxième rappel.

Cela s’adressait d’abord aux plus de 65 ans au mois de février et depuis le 7 avril, les plus de 60 ans sont également concernés.

Cette 4e dose est-elle absolument nécessaire ?

Pour l’instant, « elle est fortement recommandée et pas obligatoire ». Dans son communiqué de presse du 18 mars, la Haute autorité de santé rappelle qu’une « quatrième dose de vaccin est d’ores et déjà recommandée pour les personnes immunodéprimées ». Cela concerne notamment toutes les personnes en très mauvaise santé risquant d’être très malades avec le virus. Comme par exemple, les patients souffrant d’obésité morbide et d’atteintes pulmonaires graves.  
Autre recommandation de la HAS : «  en cas de second rappel, respecter de préférence, un intervalle d’au moins 6 mois avec le premier ». Il s’agit aussi de ne pas lasser la population par des rappels vaccinaux trop fréquents.
Ainsi, il faut tenir compte de son état de santé et juger de l’opportunité de poursuivre sa vaccination anti covid ou pas.

Dans tous les cas, elle s’impose aux personnes en situation de vulnérabilité face à la maladie.

Une quatrième dose du vaccin anti covid inévitable

Mais en réalité si l’on doit voyager, il faut pouvoir présenter un schéma vaccinal complet pour éviter les tests. Alors, de fait, cette quatrième dose de vaccin s’avère complètement nécessaire quel que soit son état de santé surtout si votre premier rappel date de plus de 6 mois. Cela concerne, pour le moment, les personnes de plus de 60 ans. 

Pour rappel, seule l'injection de la 3e dose est obligatoire pour les plus de 18 ans afin de conserver son pass sanitaire valide.

Depuis janvier 2021, mois des premières vaccinations en Guyane, 44,9% de la population âgée de plus de 12 ans a reçu une première dose, 40,7% une deuxième dose et 19,3% deux doses et un rappel.

Il faut se rappeler que la Guyane demeure la région de France la moins vaccinée contre le covid. Mais pour l’heure, l’épidémie covid semble marquer le pas durablement sur le territoire.