Déconfinement : les opérateurs touristiques entrevoient une lueur d'espoir pour les prochaines vacances

coronavirus
Le siège du comité du tourisme à Cayenne
Le siège du comité du tourisme à Cayenne ©Martial Gritte
Le 1er ministre dans une allocution prononcée cette semaine annonçait la reprise des activités touristiques et donc la possibilité pour les français de partir en vacances en France y compris dans les régions d’outre mer. Comment les professionnels du secteur appréhendent la situation à venir?
En bordure du fleuve à Roura, Jean Louis Antoine gérant de Jal Voyages le patron d'une structure touristique prépare les grandes vacances :

... On a des villas qui permettent l'hébergement familial. Elles sont autonomes, il y ales barbecues, il y a tout ce qu'il faut. Il y a des canoes, des padles, des pirogues pour aller faire la découverte de tout l'espace de Roura et Kourou...

Une structure touristique à Roura
Une structure touristique à Roura au bord du fleuve ©Martial Gritte
Comme tous les professionnels du secteur il a entendu le 1er ministre Edouard Philippe annoncer que les français pouvaient faire leurs réservations pour les vacances de Juillet/Août y compris en outre-mer.


Capter, désormais, une clientèle locale

Aussitôt cette annonce faite, les réservations ont immédiatement repris mais elles proviennent essentiellement de la clientèle locale :
... On va vraiment s'ouvrir aux locaux. Il y aura beaucoup moins de monde de l'extérieur. On a un vrai challenge, les accueillir, leur faire découvrir la culture, la gastronomie guyanaise, différents endroits de Guyane de la meilleure façon possible...
La société Guyane évasion se prépare également. La gérante a réagi aux propos d’Edouard Philippe avant de partir en repérage ce dimanche matin sur un site.
Nathalie Prudent gérante de la société Guyane Evasion : 
... le gouvernement a bien précisé que si l'épidémie repart, il va falloir encore tout annuler et cette fois-ci rembourser les clients. Il ne sera plus question d'avoirs. Ceal va encore engendrer du travail pour finalement rembourser les clients. C'est une lueur d'espoir mais il faut rester sur nos gardes compte tenu de la situation en Guyane, il ya encore beaucoup de paramètres incertains pour que les voyageurs puissent venir en Juillet et Août...
En Guyane 72% des touristes viennent de l’hexagone d’où la probabilité de voir arriver de nouveaux cas importés dès le mois de juin. Un risque pris au sérieux par l’exécutif territorial et le comité du tourisme. Alex Madeleine Président du comité du tourisme de Guyane :
... On accompagnera ces professionnels, l'institution fera ce qu'il faut pour rebooster le tourisme...
Et pour redynamiser le secteur la collectivité territoriale et le ctg visent la clientèle locale.  Un plan de communication est déjà à l’étude.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live