guyane
info locale

Dernières heures de visite axées sur la jeunesse et l'économie pour la ministre George Pau Langevin

politique
La ministre des Outre-mer à Roura
Sur le chantier du pont de la Comté à Roura ©Franck Leconte
C'était le dernier jour de visite en Guyane de George Pau Langevin. Dans son programme très dense, elle devait, notamment, se rendre à Roura, au lycée Félix Eboué  puis à la base navale pour un point sur la pêche illégale avant de terminer par la clôture de la conférence de la coopération régionale.
Partie tôt à Roura George Pau Langevin a découvert les travaux de construction du nouveau pont de la Comté puis l'Institut thérapeutique éducatif et pédagogique en compagnie du maire David Riché. Ce dernier fait tout pour obtenir un coup de pouce de l’Etat dans les finances de sa commune. Des difficultés qu’il résume facilement. Tous les ans, il manque 500 000€, à cause notamment du remboursement d’intérêts moratoires. Le maire de Roura a donc demandé à George Pau-Langevin d’appuyer sa demande auprès du ministre des finances.
La ministre des Outre-mer à Roura
Sur le site du chantier du pont de la Comté à Roura ©Franck Leconte

Un accueil froid au lycée Félix Eboué

La ministre a été accueillie vertement par les lycéens de Félix Eboué. Ils étaient une trentaine accompagnés de leaders syndicaux comme Albert Darnal de l’UTG à attendre de pied ferme la ministre devant leur établissement. Ils ont voulu montrer que leur détermination n’est pas éteinte au lendemain de la manifestation contre la loi travail. Le lycée devait accueillir une ministre, les forces de l’ordre sont donc arrivées en nombre, peut-être même de manière disproportionnée. Huit camions de gendarmes mobiles étaient présents. Les manifestants affirment également s’être fait retirer leurs banderoles tout cela sans pouvoir voir George Pau-Langevin. La ministre est arrivée dans l’enceinte du lycée par une autre entrée.
Georges Pau Langevin signe la convention Evidence  au lycée Félix Eboué
Signature de la convention Evidence ©Franck Leconte
Pour la signature de l’extension de la convention Evidence aux établissements agricoles notamment, George Pau-Langevin a échangé avec les lycéens. Ces derniers ont témoigné de leurs attentes, leurs difficultés, notamment face aux violences que la convention Evidence tente de juguler.

Démonstration de lutte contre la pêche illégale

En mer et non loin de la bas du Dégrad des Cannes à Rémire-Montjoly, la ministre a assisté à une démonstration de lutte contre la pêche illégale. Les forces navales comptabilisent 54 opération de déroutement depuis octobre 2014.
Le remonte filets "La couanne"
Le remonte filets en action ©Jessy Xavier
Ces opérations impliquent le remonte filets "La Couanne" et les km de filets récupérés portent des coups financiers notamment à la pêche illégale. Le président du Comité régional des pêches, Jocelyn Médaille était présent, il attend une lutte sans merci de l'Etat pour préserver la ressource halieutique de Guyane. Cependant il pas été question de radars. Leur nécessité a pourtant été actée depuis des années.
Publicité