Des appels à projets pour relancer l'économie guyanaise

économie
Images vues aériennes
C’est un véritable appel aux acteurs économiques du territoire pour qu’ils présentent des projets. Les services de l’Etat ont communiqué à Cayenne sur les opportunités offertes par le plan de relance du gouvernement : l'Etat investit 100 milliards d’euros. 
C’est un véritable appel aux acteurs économiques du territoire pour qu’ils présentent des projets. Les services de l’Etat ont communiqué ce matin à Cayenne sur les opportunités offertes par le plan de relance du gouvernement. Au niveau national, l’Etat investit 100 milliards d’euros. Les montants pour la Guyane ne sont pas déterminés. Les entrepreneurs et collectivités guyanaises devront présenter des projets.


Appel à projets

Combien de millions pour la Guyane dans le plan de relance de 100 milliards d’euros annoncé au niveau national ? Pour le moment, pas de montants dédiés pour le territoire. Mais un challenge, pour avoir des fonds, il faudra présenter rapidement des projets bien montés.

"S'ils ont des besoins, des envies, des choses pour moderniser la pêche, l'agriculture, le numérique toutes ces mesures là on est en train de les travailler de façon à lorsque les crédits seront disponibles, ils puissent en bénéficier. La logique de Bruno Lemaire ministre des Finances est de dire on financera ceux qui sont prêts"

Rémi Bochard directeur général de la coordination et de l’animation territoriale auprès du préfet de Guyane


Pas d'enveloppe spécifique Guyane

Certains montants du plan de relance sont dédiés à tout l’outre-mer…80 millions d’euros pour l’agriculture…50 millions pour la pêche…les communes guyanaises ont eu 5 millions de plus pour leurs investissements, pour le reste, pas de précisions.

"Il n'y a pas d'enveloppes fléchées commune par commune pour la Guyane, mais des enveloppes globales pour l'Outre-mer nous serons en concurrence avec les autres régions d'Outre-mer. C'est dommage." 

Mickle Papayo, premier adjoint au maire de Saint Laurent du Maroni


De nombreux projets

De nombreux projets déjà actés avant le plan de relance vont passer à la phase de construction dont ceux de l’accord de Guyane de 2017. La communication préfectorale en fait des éléments du plan de relance, avec tout de même un début d’annonce sur la route de Petit Saut et la route du fleuve.

"Le doublement du pont du Larivot, les travaux débutent en janvier 2021, le marché du giratoire signé avant la fin de l'année, l'hôtel de police, on a la route Papaïchton, on a des travaux de sécurité de la route de Petit Saut, nous ferons des études pour la route du fleuve" .

Marc Del Grande, préfet de Guyane


Selon l’Observatoire de la construction, si on additionne tous les plans, les investissements publics vont atteindre un niveau record d’ici 2025, plus d’1 milliard 600 millions sur l’ile de Cayenne, et près d’un milliard 200 millions dans l’ouest guyanais, y compris la vallée du Maroni…
Le reportage de Laurent Marot et Guillaume Perrot :
Economie : un plan de relance territorial.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live