guyane
info locale

Le désespoir de Louisette Coquillas lourdement handicapée en difficulté pour se rendre dans son centre de soins à Chartres

santé
CGSS Guyane
©Guyane1ere
Une patiente, atteinte de diabète et sclérose en plaque, est en difficulté pour se rendre sur son centre de soin… à Chartres. En cause :  quelques ambulanciers de France refuseraient de prendre en charge les patients en provenance de Guyane. 
Une patiente, atteinte de diabète et sclérose en plaque, en difficulté pour se rendre sur son centre de soin… à Chartres. En cause : quelques ambulanciers de France refuseraient de prendre en charge les patients en provenance de Guyane. Comme prétexte : ils ne seraient pas remboursés par la caisse de sécurité sociale de Guyane. 


Le désarroi d'une jeune malade

Lousiane Coquillas, atteinte de sclérose en plaque et de diabète doit se rendre dans une semaine à Chartres  pour des soins médicaux. Problème : après son evasan en partance de la Guyane et à destination de Paris, elle doit trouver un transporteur acceptant de la conduire à Chartres…Elle engage donc une série de démarches car la Caisse de sécurité sociale de Guyane souffrirait d’une mauvaise réputation : celle de mauvais payeur…
Louisiane Coquillas témoigne : 

« Je le perçois comme une injustice par rapport à ça. Grâce à Dieu, j'ai une famille. J’ai besoin d’aide de façon quotidienne. Je suis complétement désarmée et me sens encore plus rejetée»


Une obligation légale

Peu importe le délai, les transporteurs n’ont pas le droit de refuser la prise en charge d’un patient. Ils sont soumis à la réglementation du code de la santé publique au même titre que les
professionnels de santé..
Karl Montgénie responsable du pole fret santé à la CGSS Guyane explique : 

«C'est un cas isolé, très rare. Cela peut arriver que nous ayons des délais de paiement très longs. Si un ambulancier se comporte de la sorte, nous invitons l'assuré à nous le signaler, ensuite nous entamerons les signalements nécessaires.»

Par la suite, les ambulanciers peuvent faire l’objet d’un rappel à l’ordre. Ils s’exposent également  à un retrait de leur agrément.
Cette année, 4562 transports terrestres ont été réalisés par la Caisse de sécurité sociale. 365
demandes ont été rejetées.
Une patiente, atteinte de diabète et sclérose en plaque, est en difficulté pour se rendre sur son centre de soin… à Chartres. En cause : quelques ambulanciers de France refuseraient de prendre en charge les patients en provenance de Guyane.
Publicité