publicité

Deux cas de tuberculose dans un lycée de Kourou

Un cas avéré et un cas probable de tuberculose ont été découvert parmi les élèves du lycée Gaston Monnerville de Kourou. Une réunion d’information s'est tenue sur le sujet dans l'établissement. Un dépistage sera pratiqué sur ces personnes d’ici quelques semaines.

© CL
© CL
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Le cas de tuberculose a été confirmé en fin de semaine dernière par l’institut Pasteur. Un autre cas probable a été identifié. Il s’agit de deux élèves de 1ère du lycée Gaston Monnerville de deux classes différentes. Les deux adolescents ne sont plus en cours depuis une quinzaine de jours. Un dépistage de leur entourage scolaire va être réalisé par les autorités. Ce dépistage aura lieu en janvier dans un centre spécialisé de la Croix Rouge. Il concerne une centaine de personnes, adultes et jeunes, qui ont été en contact prolongé avec ces deux élèves dans un espace confiné.

La Guyane région française la plus touchée par la tuberculose


Parents, élèves, enseignants concernés étaient invités à une réunion d’information au lycée. Les autorités se veulent rassurantes la tuberculose, quand elle est contractée, se manifeste plus d’un an après les contacts prolongés avec un malade. Cela laisse le temps du dépistage puis du traitement. Le proviseur du lycée reste serein.
Selon le rectorat, chaque année scolaire, un à quatre cas de tuberculose sont diagnostiqués parmi les élèves guyanais. Dans la population globale, la maladie a augmenté de 50 % ces 5 dernières années, avec 86 cas en 2016, la Guyane est la région française la plus touchée.

Le reportage de Guyane 1ère

Sur le même thème

  • santé

    Journée mondiale de lutte contre le SIDA : la Guyane se mobilise

    Encourager le dépistage, c’est l’objectif de cette nouvelle Journée mondiale de lutte contre le Sida .De nombreuses actions auront lieu dans le département afin de sensibiliser l’opinion. Une journée d’actions organisée par la COREVIH, en partenariat avec l’ARS.

  • santé

    Intoxication au plomb : le couac sous surveillance

    Un séminaire dédié aux travaux scientifiques des jeunes médecins et chercheurs de Guyane s'est tenu le 29 novembre à Cayenne. Au cœur des débats : les pathologies infectieuses et émergentes. En Guyane, les cas d’intoxication au plomb par le couac (semoule de manioc) seraient nombreux.

  • santé

    Les enfants amérindiens empoisonnés par le mercure

    Depuis une vingtaine  d’années, des études montrent que 90 % des enfants amérindiens Wayanas présentent des taux de mercure  trop importants. Un empoisonnement du à une consommation des poissons contaminés. Des troubles du comportement chez les enfants sont observés.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play