publicité

Deux tapouilles illégales interceptées dans les rizières de Mana

3,5 tonnes de poissons, 6 kg de vessies natatoires saisis et détruites par des inspecteurs de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Deux tapouilles ont été appréhendées dans les rizières dans le cadre d'une mission de protection des tortues marines dans les rizières de Mana.
 

© ONCFS
© ONCFS
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le
3,5 tonnes de poissons, 6kg de vessies natatoires saisis et détruites par des inspecteurs de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS). Deux tapouilles ont été appréhendées dans les rizières. Les gardes sont intervenus dans le cadre d'une mission de protection des tortues marines dans les rizières de Mana.
 

Une tournée de surveillance

Les gardes de la réserve naturelle nationale de la Mana et deux inspecteurs de l’environnement de l’Office nationale de la chasse et de la faune sauvage procédaient à une simple tournée de surveillance de la zone des rizières de Mana. Cette tournée s’inscrit dans le cadre de la protection des tortues marines dont la saison des pontes vient de commencer.


Deux tapouilles illégales 

© ONCFS
© ONCFS
Durant leur périple, ils ont découvert deux tapouilles d’environ 15 mètres avec à bord des pêcheurs surinamais et guyaniens. Après un contrôle, les officiers ont découvert 3,5 tonnes de poissons et 6 kg de vessies natatoires. Cette pêche illégale côtière, consiste pour les pêcheurs à poser des filets de plusieurs kilomètres sur le littoral, causant des dommages parfois irrémédiables aux tortues marines voulant gagner les lieux de ponte.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play