publicité

Deuxième journée de visite en Guyane pour Annick Girardin et Nicole Belloubet

Deuxième journée de visite en Guyane pour les ministres de la Justice et des Outre-mer. La matinée de ce dimanche a été chargée : démonstration de drone et rencontre avec le comité régional des pêches. L'après-midi, Annick Girardin et Nicole Belloubet se sont rendues à Saint-Georges.

de gauche à droite Georges Elfort, Annick Girardin, Nicole Belloubet et Gabriel Serville © O Damone
© O Damone de gauche à droite Georges Elfort, Annick Girardin, Nicole Belloubet et Gabriel Serville
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le
Annick Girardin et Nicole Belloubet poursuivent leur visite en Guyane. Un séjour bien chargé qui s'achèvera le 4 septembre. 


Démonstration de drone

© JH
© JH
Ce dimanche, la ministre des Outre-mer a assisté à une démonstration de vol d'un drone. Un outil supplémentaire pour lutter contre les pirates de la mer. Il s'agit d'une expérimentation. Cet appareil est régulièrement utilisé dans les zones de conflit.
La lutte contre la pêche illégale est une priorité nationale. Ce drone si les tests sont concluants, devrait considérablement aider la police maritime dans la détection de navires de pêches illégaux.
Le reportage de Guyane la 1ère :


Un port du Larivot à la dérive

© JH
© JH
Ensuite, Annick Girardin a visité les infrastructures et équipements du Port du Larivot. Puis elle a rencontré les membres du comté régional des pêches. Georges Karam président du comité a alerté la ministre sur les différentes difficultés rencontrées par les armateurs. La flotte artisanale est obsolète, les conditions de travail dégradées.

De son côté la garde des Sceaux a rencontré notamment les autorités judiciaires. Ils ont pu faire le point sur le trafic de drogue, la recrudescence des mules, et d'autres dossiers inhérents à la sécurité publique.

Un pont entre deux rives ?

Direction Saint-Georges l'après midi, pour les deux ministres qui ont pu échanger sur la coopération transfrontalière. Saint-Georges est la ville frontière avec le géant brésilien. Un pont unit les deux rives. De nombreux obstacles sont encore à surmonter. Les horaires d'ouverture de l'ouvrage notamment.
Le reportage de Guyane la 1ère :
Le projet de la Cité scolaire de Saint-Georges a également été présenté. Une future cité scolaire pour un coût de 67 millions d'euros. Une construction financée par la  collectivité Territoriale de Guyane.
© CTG
© CTG
Enfin la maison de service du public a été inaugurée en grandes pompes. Un centre qui regroupera en un seul lieu les services publics proposés par l' Etat en Guyane.
Les explications de Georges Elfort maire de la commune :
 

Troisième journée 

Ce lundi, départ vers l’ouest : Saint-Laurent du Maroni. Là aussi, il sera question de coopération transfrontalière.
Annick Girardin et Nicole Belloubet rencontreront également les acteurs locaux de la jeunesse, de l’éducation, de la prévention, de la délinquance ainsi que les membres du régiment du service militaire adapté de Guyane.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play