Développer la capacité hôtelière en Guyane pour accroître la fréquentation touristique

tourisme
Brumes de lever du jour sur la canopée
Brumes de lever du jour sur la canopée ©G.Feuillet/Parc Amazonien de Guyane
Doubler le nombre de touristes en Guyane dans la décennie à venir est un objectif ambitieux souhaité par les politiques et les professionnels . Il passe obligatoirement par l'amélioration de l'offre hôtelière qui se multiplie depuis quelques années.
Le constat est partagé, l’offre hôtelière est limitée en Guyane. Mais s’il ne s’est pas passé grand-chose pendant plusieurs décennies cela n’est plus le cas ces derniers temps. En quelques années, une demi-douzaine d’hôtels ont été créés ou rénovés. Aux quelques 2600 chambres existantes, il faut également rajouter un demi-milier de places en hamac dans une cinquantaine de carbets. Certes, le premier tourisme en Guyane reste un tourisme d’affaire. Il représente 45% de la fréquentation hôtelière, mais le tourisme d’agrément se développe. Pour ces touristes, demandeurs d’hôtels 2 étoiles, l’offre est inadaptée. Les établissements dans leur ensemble manquent de cachet. Que dire de l’intérieur du pays, parent pauvre au potentiel insoupçonné. A en croire les documents officiels, l’augmentation de la capacité d’hébergement demande, à elle seule ,près d'un tiers de l’investissement nécessaire pour le développement du secteur touristique en Guyane, lui-même chiffré à près de 80 millions d’euros jusqu’en 2020.