Diabète : des chiffres inquiétants pour la Guyane

santé
Piqûre diabète
©Guyane1ere
La journée mondiale du diabète, c’est aujourd’hui. Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres. En Guyane, huit guyanais sur cent sont diabétiques et le nombre de malades augmente d’année en année.

Une journée pour se dépister


Le 14 Novembre, c’est la Journée Mondiale du diabète. En Guyane, de nombreuses manifestations sont organisées. Au programme notamment : dépistage du diabète, animations musicales et sportives devant le siège de l’EHPAD, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Un événement  initié par l’association Diabète Guyane Obésité, le Centre Hospitalier Andrée Rosemon et l’Agence régionale de Santé de Guyane.

Un diabète meurtrier


Le diabète tue chaque année en France, dix fois plus que les accidents de  la route. Huit guyanais sur 100 sont diabétiques, et selon l’ARS, une personne sur deux ignore sa  maladie. Selon le docteur Nadia Sabbah :


« ... en Guyane  7% de la population sont  touchés et 20 % des diabétiques dépasseraient l’âge de 60 ans»


. En Guyane, le taux de mortalité lié au diabète s’élève à plus du double de la moyenne nationale .Le taux d’amputation lié au diabète est également très important.

Le diabète n’est pas une fatalité


Cette pathologie est loin d’être une fatalité. La mauvaise hygiène alimentaire est une des principales causes de cette maladie. Les facteurs génétiques restent également déterminants, le risque de transmission à la descendance notamment.  Le diabète est un trouble de l’assimilation des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose plus important dans le sang. En clair, le système de régulation se dérègle.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live