Diabète : un enjeu de santé publique pour la Guyane

santé
Piqûre diabète
©Guyane1ere
Les professionnels de santé étaient réunis durant deux jours pour un congrès sur le diabète à l’amphithéâtre de l’université de Guyane. Des diabétologues français reconnus ont fait le déplacement pour évoquer notamment les nouvelles prise en charge du diabète, enjeu de santé publique en Guyane.

7% de la population touchée par le diabète 


Un congrès sur le diabète pour mieux comprendre les pathologies liées à cette maladie. Au programme des conférences thématiques ( l’obésité chez l’enfant, sport et diabète, les complications cardiovasculaire du diabète) et  des ateliers pratiques. Il y est  notamment possible de manipuler des pompes à insuline ou encore des capteurs à insuline.
7% de la population guyanaise serait touchée par le diabète.
Un chiffre préoccupant qui pose la question de la prise en charge et de la formation du personnel soignant d’où ce congrès sur la diabétologie.

Le Docteur Nadia Sabbah Chef de service médecine A - endocrinologie, diabétologie au centre hospitalier de Cayenne explique:

"Il n'est pas toujours possible de partir pour se former ailleurs. Le but c'est d'amener en Guyane des formations avec des intervenants de grande qualité" 


Pour animer,  les conférences et ateliers, des experts français dans le domaine du diabète ou encore l’obésité. L’occasion d’évoquer les nouvelles méthodes de prise en charge pour les patients.

Le professeur Alfred Penfornis, chef de service d’endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques au Centre Hospitalier Sud Francilien précise :

"La société francophone de diabète vient de publier de nouvelles recommandations concernant la prise en charge. Il n'y en avait pas eu depuis cinq ans." 


Des recommandations écoutées avec attention par l’assistance composée de professionnels aguerris et de futurs soignants.
En Guyane, le taux de mortalité lié au diabète est de 68 pour 100 000 habitants. Un enjeu de santé publique.

Le reportage de Guyane la 1ère