Les doutes des Georges Patient, quant à son positionnement au sein de la majorité présidentielle

le sénat
Georges Patient
Georges Patient invité au Guyane soir du 4 janvier ©guyane 1ère
Georges Patient a des doutes sur sa volonté de rester dans la majorité. Le sénateur de la Guyane s’est confié à Public Sénat. Des propos qui font le buzz sur les réseaux sociaux. La République en Marche opérerait un virage trop à droite. 
 
Georges Patient a des doutes sur sa volonté de rester dans la majorité. Le sénateur de la Guyane s’est confié à Public Sénat. Des propos qui font le buzz sur les réseaux sociaux. La République en Marche opérerait un virage trop à droite. 

« Quand j’ai rejoint le groupe En Marche, la grande doctrine, était et à droite et à gauche. Force est de constater qu’il y a plus un tournant vers la droite que vers la gauche » 


Cette petite phrase fait aujourd’hui le tour des réseaux sociaux. Elle venait clore une interview de George Patient sur Public Sénat. Une interview avant la rencontre prévue dans la soirée entre le nouveau Premier ministre Jean Castex et les parlementaires de la majorité En marche.
A voir ici ►Georges Patient sur Public Sénat
Georges Patient le sénateur de Guyane lors de cet entretien s’est confié sur la nécessité que les Outre-mer soient mieux considérés « Je souhaite que l’Outre-mer soit mieux pris en considération. Pour qu’elle le soit, il faut qu’un plus grand intérêt soit porté aux élus de ces territoires, qu’on aille vers plus de transfert de compétences»
Selon lui, « il y a encore trop de centralisation par le gouvernement ». Georges Patient prend l’exemple de l’épidémie de Covid-19 en Guyane.« La situation actuelle de la Guyane en matière de pandémie, le prouve. La situation est grave, il manque de lits, de personnels, des décisions ont été prises de façon similaire à celles prises dans l’hexagone alors que la situation était complétement différente » a-t-il regretté. Interrogé par Public Sénat s’il comptait rester à La République en Marche ? Georges Patient, ancien socialiste, répond : « Je me pose des questions ».
Georges Patient devrait très vite se déterminer. Le nouveau souffle voulu par le gouvernement, devrait lever ou  renforcer ses interrogations, à quelques mois des Sénatoriales. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live