publicité

Un drone pour tester un système de lancement aéroporté

Le drone Eole va décoller de l'aérodrome du Centre spatial Guyanais. Il doit effectuer six vols en une semaine. L'objectif est de tester le principe de fonctionnement d'un système de lancement aéroporté réutilisable. 

  • Karl Constable /MCT
  • Publié le
Le drone Eole va décoller de l'aérodrome du Centre spatial Guyanais. Le premier vol devrait avoir lieu ce dimanche 1er septembre depuis Kourou.  Il doit effectuer six vols en une semaine. L'objectif est de tester le principe de fonctionnement d'un système de lancement aéroporté réutilisable, c'est à dire un lanceur qui s'élance depuis un drone en plein vol.


Le projet Altaïr

Pour cet essai pas de fusée réelle, mais une charge simulant le lanceur, qu'Eole larguera durant son vol. Eole fait partie du projet Altaïr de l'Onéra -The French aerospace Lab - pour lequel le CNES, le  Centre national d'études spatiales met à disposition le CSG, aux installations bien adaptées pour accueillir ce type de transport spatial. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play