"Ecrire en temps de confinement" : lancement d'un concours littéraire destiné aux élèves de la sixième à la terminale

éducation
Ecrire
©francetvinfo
L’académie de Guyane lance un concours de littérature. Il est destiné aux collégiens aux lycéens mais aussi aux professeurs. A la clé, une publication des meilleures histoires par la maison d’édition l’Harmattan.
 
Ecrire durant le temps de confinement. Ecrire ses ressentis, raconter une histoire, tenter de s’évader en couchant des mots sur du papier ou sur son ordinateur, c’est ce que propose ce concours littéraire mis en place par le rectorat et les éditions l’Harmatthan. Les organisateurs veulent inciter les élèves à profiter de ce temps pour se découvrir une âme d’écrivain. Les meilleurs textes seront publiés en édition numérique sur le site de la maison d’édition.
 

Un concours ouvert aux élèves
à partir de la 6e

Le concours est ouvert à tout élève de l’académie, de la sixième à la terminale. Chaque élève a le choix entre différentes thématiques. Par exemple, l’un des thèmes pour les plus jeunes est "Guyane, terre d’aventures : rédige un récit d’aventures : ton personnage va vivre des émotions fortes, peut-être user de ruse pour s’en sortir".
Pour les lycéens, c'est un peu plus compliqué "le genre humain existe : « Vous avez le pouvoir, l'opulence, la joie, le soleil immobile à votre zénith, l'autorité sans borne, la jouissance sans partage, l'immense oubli des autres. Soit. Mais il y a au-dessous de vous quelque chose. Au-dessus peut-être. Milords, je viens vous apprendre une nouvelle. Le genre humain existe. » s’écrit Gwynplain dans L’homme qui rit de Victor Hugo. Rédige ton plaidoyer, pour la cause qui te tient le plus à cœur".
Les écrits doivent tenir sur deux pages maximum, avec 4500 caractères sur ordinateur ou tablette. Les participants seront accompagnés par un enseignant. Les textes doivent être transmis avant le 17 avril 2020.