Election présidentielle 2022 : le droit de vote en France et en Outre-mer en quelques dates

élections
La carte électorale 2022
La nouvelle carte électorale ©CL
Les français vont élire les 10 et 24 avril leur président de la république utilisant ainsi leur droite de vote qui a évolué en deux siècles et demi. Alors que l’abstention semble vouloir jouer les premiers rôles voire la variable d’ajustement entre les candidats selon les observateurs, faisons un retour sur les étapes du droit de vote obtenu de haute lutte par le peuple français après la révolution de 1789.

Les 10 et 24 avril 2022, 48,7 millions de citoyens français inscrits sur les listes électorales doivent se rendent aux urnes pour élire le 8e président de la 5e république. En Guyane, les électeurs ont rendez-vous les 9 et 23 avril. En juin 2021, on recensait 101 818 électeurs répartis dans les 22 communes.

Un principe démocratique acté dès 1791

Le principe du vote démocratique n’est pas si vieux en France. Il apparait avec la IIe République. Mais il ne s’agit là que du suffrage universel masculin adopté par décret du 5 mars 1848. Ces électeurs peuvent voter à bulletin secret dès l’âge de la majorité qui est fixée à 21 ans. Auparavant en 1791, le suffrage était censitaire et seuls les hommes âgées de plus de 25 ans et payant l’impôt étaient autorisés à voter. Ils étaient considérés comme des citoyens actifs par rapport aux autres appelés citoyens passifs. En 1799, le suffrage devient universel et demeure masculin.

Mais, ce droit de vote s’exerce dans la pratique à différents niveaux. Le peuple ne s’exprime donc pas souverainement.

Les femmes électrices en 1944 et les militaires électeurs à part entière en 1945

Le rétablissement du suffrage censitaire se fait en 1815 sous le régime de la Restauration. Les hommes paient une contribution et votent à partir de 30 ans. Il faudra attendre 1848 pour que le suffrage universel soit de nouveau institué pour les hommes uniquement. Cependant une exception perdure fixée par la loi du 27 juillet 1872, les militaires ne peuvent pas voter. Il faut attendre une ordonnance du 17 août 1945 pour que les militaires deviennent des électeurs à part entière. Un an auparavant, une ordonnance du gouvernement provisoire de la République française, signée par Charles de Gaulles, le 21 avril 1944 a donné le droit de vote aux femmes. Voter est alors vraiment universel en France.

Un droit acquis relativement tardivement par rapport à d’autres pays (1918 en Grande Bretagne par exemple) et que les femmes exerceront aux municipales organisées en 1945. Pendant ce temps, ce droit de vote universable n’est pas encore applicable en Outre-mer. Les anciennes colonies sont devenues des départements en 1946 et pourtant les habitants ne pourront exercer leur droit de vote universel qu'en 1956 avec la loi-cadre Deferre

L’âge de voter passe à 18 ans au lieu de 21 ans durant le septennat de Valéry Giscard d’Estaing- président de la République de 1974 à 1981.

Carte électorale
Une mention très précise sur la carte électorale ©CL