publicité
Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Les élèves d'Albert Londres de Saint-Laurent du Maroni veulent mener leur collège au sommet

Au collège Albert Londres de Saint-Laurent du Maroni, les élèves et l'équipe éducative travaillent à l'opération "Mon collège au sommet" qui devrait mener 200 élèves en Haute Savoie en mars 2019. Ce projet culturel et sportif enthousiasme les collégiens très investis dans la préparation du voyage. 

Le professeur Jeanne Cady et quelques élèves du collège Albert Londres © CAL
© CAL Le professeur Jeanne Cady et quelques élèves du collège Albert Londres
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
La marraine de ce beau projet éducatif s'appelle Miremonde, l'artiste slameuse de Saint-Laurent du Maroni. Très enthousiaste à l'idée que 200 élèves de 4ème de sa commune puissent découvrir les Alpes, la neige et le ski au mois de mars 2019 et faire un échange culturel avec le collège d'accueil. 
Une opération menée et proposée par Jeanne Cady, professeur d'arts plastiques qui souhaite grâce à ce voyage ouvrir des horizons à ses élèves et leur donner le goût de l'école.
Miremonde Fleuzin, artiste et Jeanne Cady, professeur d'arts plastiques © CL
© CL Miremonde Fleuzin, artiste et Jeanne Cady, professeur d'arts plastiques


Fédérer les élèves, les parents et la communauté éducative

Ce projet "Mon collège au sommet" est ambitieux et a été évalué à 252 828,00 euros. Tout le monde se mobilise depuis le mois de décembre 2017 pour récolter des fonds, les subventions des institutionnels ne suffiront pas. Il faut prévoir 4 voyages (44 enfants et 6 adultes) pour que tous les élèves de 4ème de l'année 2018/19 puissent partir. 
Une opération de financement participatif Ulule a été lancée au mois de mai pour récupérer 30 000 euros, la somme nécessaire à payer le transport, 11 590 euros ont déjà été récoltés, il reste encore 35 jours pour donner au minimum 5 euros.
Il faut une grande motivation et un grand sens de l'organisation pour mener ce projet à terme. Il est né en 2017, après que le collège ait vécu des événements difficiles. Le choix de la montagne répond à la sensibilité des éducateurs dont Jeanne Cady qui est savoyarde :

"Nous les éducateurs, on avait une sensibilité par rapport à la montagne. Ce qui est intéressant c'est que cela ne soit pas la ville, il y a d'autres approches qui ont leur intérêt. Le côté un peu féérique de l'imaginaire de la neige fait réagir les élèves  et la petite note de folie d'aller découvrir la neige à la montagne. C'est aussi la confrontation de deux milieux naturels, la Guyane et sa forêt et la montagne avec sa neige qui restent des milieux préservés".


Les élèves seront confrontés à un autre style de vie. Le sport avec la pratique du ski et toute la préparation artistique qui met en scène les différentes communautés seront propices à des échanges fructueux avec les camarades de Haute Savoie dans la commune de Samoëns .

Une kermesse culturelle et festive le 16 juin au collège Albert Londres

Toute la journée du samedi 16 juin sera consacrée à une kermesse dans l'enceinte du  collège. Les élèves et les parents seront présents de 9h à 14h. Il y aura pleins d'ateliers de jeux : casse-boites, pêche à la ligne, parcours de gym, tirs au but, tirs de fléchettes avec de nombreux lots à gagner. 
Des ateliers de tressage, de maquillage et de photos sont aussi prévus. Les parents tiendront le stand buvette et repas.
La kermesse s'achèvera en musique avec en tête d'affiche, la marraine de mon collège au sommet : Miremonde.
Elèves, enseignants et parents ensemble pour permettre aux collégiens de s'impliquer avec autonomie, leur donner la parole et l'occasion de prendre des initiatives et surtout d'amorcer l'échange culturel et artistique avec
les habitants de Haute Savoie dans la vallée du Giffre et les élèves des collèges de Samoëns et de Morillon.

La vidéo du collège Albert Londres

 

L'artiste Miremonde

Miremonde Fleuzin est une ancienne élève du collège Albert Londres. Elle s'y est d'abord fait connaître pour ces écrits, ses poèmes, ses slams avant de conquérir toute la Guyane.
Artiste, licenciée en arts du spectacle, elle se dévoue dans sa commune Saint-Laurent où elle intervient dans différents établissements scolaire avec la fougue et l'enthousiasme qui la caractérisent.
Miremonde a créé son association "Alterre".

suivez l'actualité du bac sur

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play