publicité

Les élèves de Léopold Elfort de Mana veulent aller au lycée.

Alors que le lycée Léopold Elfort de Mana est classé quatrième des établissements d'outre mer, les élèves ont bloqué la route pour se faire entendre. Ils demandaient la restitution de leur cartes de transport, confisquées par le CAIT, faute de mise à jour des cotisations.

© Eric Léon
© Eric Léon
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le
Les élèves du lycée Léopold Elfort sont descendus dans la rue ce matin. Ils ont bloqué la route de Mana afin d'exprimer leur mécontentement. Un mécontentement qu'ils estiment légitime puisqu'il s'agit pour eux d'aller au lycée. Ils viennent d'Awala-Yalimapo , de Charvein, d'autres lieux éloignés de l'ouest guyanais. Les distances sont très grandes entre leurs domiciles et leur établissement. Conséquence : ils doivent prendre le bus, seul moyen de transport qui leur est dévolu. Or leurs cartes de transports ont été confisquées par le CAIT ( centre administratif d'intervention technique). La raison invoquée est l'absence de paiement, mais certains élèves assurent être à jour de leurs cotisations.

La CTG répond 


Une opération qui a porté ses fruits, puisque lundi prochain, les élèves pourront prendre à nouveau le bus pour aller en classe. Le CAIT fera le point sur la mise à jour des cotisations durant les vacances de Pâques, qui commencent à la fin de la semaine prochaine.
Dans un communiqué, la Collectivité territoriale explique  "qu'un appel à régularisation avait été réalisé par ses services avec une date butoir fixée au 31 décembre 2017. Des modalités de paiement sont actuellement proposées. Les contrôles reprendront à partir du 16 avril 2018. Les bus seront gratuits la semaine prochaine "fin de citation. 

Le reportage de Guyane la 1ère : 






Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play