Equitation : Championnats de saut d'obstacles de Guyane

équitation
Championnats de saut d'obstacle de Guyane
©J.G Assard
Les championnats de saut d’obstacles de Guyane avaient lieu ce week-end à Kourou. Si samedi les épreuves ont été perturbées par les intempéries, hier dimanche les concurrents se sont disputés ardemment les titres. 
Pratiquer le saut d’obstacle demande de faire corps avec sa monture, savoir la diriger et avoir un peu de mémoire. Dans la catégorie Elite Club, malgré la belle prestation de Sandrine Gajo, elle est battue au temps en barrage par Ian Vidal en constant progrès qui réalise un sans-faute avec le meilleur temps et une bonne mémoire. 
Championnats de saut d'obstacle de Guyane
Ian Vidal, champion de Guyane saut d'obstacle catégorie Elite sur Sael Del Ducat. ©J.G Assard
Ian VIDAL, Champion de Guyane de Saut d’obstacle Elite Club  – Ecuries des sources 

" Je suis au sommet du monde, je suis le plus heureux ! "

Si les obstacles sont à 1m05 en Elite, pour les amateurs 3 on les abaisse de 5cms. Dans  cette catégorie on est en présence de cavaliers confirmés. Hauteur d’un sans-faute lors du 1er passage, Amandine Ducat perd du temps après un petit trou de mémoire.
Championnats de saut d'obstacle de Guyane
©J.G Assard
 Amandine Ducat, Championne de Guyane de Saut d’obstacle," Amateur 2 – Ecuries des sources :

" C'est vrai que les obstacles changeant, je suis sortie ne sachant plus trop où j'allais."  

Dans la catégorie des meilleurs, les Amateur 2,  les obstacles montent encore. Cette fois, ils sont à 1m10 sur les 7 concurrents, 2 réalisent des sans faute avant de se départager, Brigitte Moreau avec une barre renversée, laisse le titre à Théo Marseilles sur Cashmire del ducat. 
 Equitation : Championnats de saut d'obstacle de Guyane
Théo Marseilles, champion de Guyane saut d'obstacle catégorie amateur sur cashmire Del Ducat, Fort Diamant. ©J.G Assard
La saison s’achève pour tout le monde. Cavaliers et chevaux vont pouvoir souffler au terme d’une saison exaltante. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live