Une course pédestre de 10 km pour célébrer la fraternité entre le France et le Brésil ce 25 juin à partir du pont binational de l'0yapock

océan atlantique amapa
La frontière Guyane/Brésil : le pont de l'Oyapock
Le pont de l'Oyapock qui marque la frontière entre le Brésil et la Guyane ©DR
Ce 25 juin aura lieu la course de 10 km, France Brésil. Le départ sera donné sur le pont de l’Oyapock à 15h30 pour un circuit de 10km sur le territoire de la commune d’Oiapoque. Ce grand événement sportif transfrontalier va réunir plus de 1000 participants.

Marie-Rose Carême, président du club organisateur « Coq Roche » de Saint-Georges de l’Oyapock est ravi. Il s’agit de la 4e édition de la course pédestre France Brésil. La pandémie covid a empêché son organisation durant 2 ans :

C’est une manifestation toujours très populaire que nous organisons au mois de juin qui rassemble des sportifs dès l’âge de 15 ans. Cette course pédestre de 10 et 5 km démarre et arrive sur pont binational et nous attendons une participation de plus de 1000 personnes. C’est au Brésil qu’il y a le plus grand nombre d’inscrits entre 800 et 900. Les participants viennent de tout l’état de l’Amapa.

Comme le souligne Marie-Rose Carême : « c’est une belle occasion de se rencontrer, cela permet à chacun de se mesurer mais dans une convivialité sportive. »

Les éditions précédentes ont toutes été remportées par les brésiliens. Néanmoins chaque compétiteur reçoit une médailles et ceux qui montent sur le podium, un trophée.

Parcours de la course France Brésil du 25 juin 2022
Parcours de la course France Brésil du 25 juin 2022 ©DR

 
Ce rassemblement sportif est organisé conjointement avec Charles Correa, le chef de la police fédérale d’Oiapoque qui fait partie du staff organisateur sur la rive brésilienne et se fait le porte-parole enthousiaste de l’événement :

Charles Correa, co-organisateur de la course France-Brésil de 10 km du 25 juin. Départ et arrivée sur le pont bi-national ©DR

Au-delà de l’épreuve physique, cette course à pied revêt un aspect symbolique fort, dans l’esprit de la coopération régionale et du rapprochement des populations qui vivent dans le même bassin géographique.

D’ailleurs, une grande fête fraternelle clôturera cette course sur le pont du côté brésilien.