Amapa : arrestation d'orpailleurs illégaux à Oiapoque par la police fédérale

sécurité amapa
Arrestations à Oiapoque
Arrestations à Oiapoque ce 3 mars ©Image de la Police Fédérale

La police fédérale brésilienne poursuit ses opérations de lutte contre les trafics en tous genres à Oiapoque, la ville frontière avec la Guyane et a arrêté ce 3 mars des orpailleurs illégaux, un passeurs et saisi d'importantes sommes d'argent ainsi que des armes. 

Cette opération de la police fédérale amapaense est surnommée opération Quinino (quinine). Elle a pour objet  de stopper les pratiques criminelles transnationales, telles que les immigrations illégales, les trafics, de drogue, d'armes, la contrebande et autres détournement de fonds.

Une première descente avait été menée au mois de février à Oiapoque mais les pratiques de contrebandes et de passages clandestins se sont poursuivies. La police fédérale continue de mettre la pression sur les délinquants.
Ce mercredi, 5 personnes qui s'apprêtaient à partir sur des sites d'orpaillage au Surinam et en Guyane ont été arrêtées ainsi qu'un homme en possession d'une arme, de munitions et de sommes d'argent.

Les enquêtes menées depuis 2018 ont permis de mettre à jour deux filières distinctes contribuant à alimenter le milieu de l'orpaillage clandestin dans les zones frontalières et le flux migratoire illégal entre le Brésil, le Suriname et la Guyane.

Source Diaro do Amapa

Les Outre-mer en continu
Accéder au live