Brésil : Nouvelles arrestations à Oiapoque dans le cadre de l'opération Horus

brésil amapa
Arrestation sur l'Oyapock
Arrestation sur l'Oyapock ©Policia federal do Amapa
L'opération Horus est en cours sur la rive brésilienne. Menée de façon conjointe par les différentes polices brésiliennes, elle a pour but la répression des trafics divers opérés le long de la frontière entre le Brésil et la Guyane. Plusieurs personnes ont été arrêtées cette semaine.

L'opération Horus a été réactivée cette semaine dans l'Amapa sur le territoire Oiapoque. Depuis le début de la crise sanitaire en 2020, les trafics en tous genre s'intensifient entre le Brésil et la Guyane. Qu'il s'agisse de trafic de drogue, d'immigration illégale, d'exploitation aurifère clandestine.
Les autorités brésiliennes veulent, notamment, porter un coup d'arrêt aux activités des passeurs et éviter de nouvelles tragédies sur 'Oyapock et en mer à l'instar du naufrage du 28 août dernier.

La police brésilienne lors de l'opération Horus
La police brésilienne en action ©Policia Federal do Amapa

La réactivation de cette opération qui réunit la police spéciale, la Bope, la police fédérale de l'Amapa, la police militaire et la police civile a porté ses effets et a permis l'arrestation de plusieurs personnes convaincues de trafic de drogue, d'orpaillage illégal et d'organisation de voyages illégaux.

Arrestation de trafiquants à OIapoque
Arrestation de trafiquants ©Policia Federal do Amapa

Depuis quelques mois, le directeur de la police d'Oiapoque, Charles Corrêa, mène des actions spécifiques contre la criminalité qui portent peu à peu leurs fruits.

Sources : Policia Federal do Amapa