Brésil : l'état de l'Amapa réclame des usines à oxygène pour les villes de Laranjal do Jari et Oiapoque

brésil amapa
oxygène
©Pixabay

Le gouverneur Waldèez Gòes a écrit au ministère de la santé afin de réclamer l'implantation d'unités de production d'oxygène dans 2 communes où les hospitalisations pour covid ont augmenté de 200% notamment à Laranjal do Jari. A Oiapoqué, le gouvernement craint l'arrivée des variants de Guyane.  

En Amapa, la situation sanitaire continue de faire des ravages d'autant que les hôpitaux ne sont pas suffisamment équipés. Il manque, notamment, des bouteilles d'oxygène. A Laranjal do Jari, à 300 km de la capitale Macapa, on a enregistré une augmentation de 200% des hospitalisations pour covid-19 -. Le système sanitaire est saturé, les lits de l'hôpital sont occupés à 100%, 11 lits supplémentaires ont été installés mais cela demeure très insuffisant. Le gouvernement fédéral a fait parvenir des camions de bouteilles d'oxygène ce qui a triplé la capacité mais s'avère encore insuffisant.

L'inquiétude des autorités sanitaires sur l'arrivée possible de variant en provenance de la Guyane

Le gouverneur Waldez Gòes demande instamment de l'aide au gouvernement et pour cela compte sur l'appui du sénateur Davi Alcolumbre.
Les autorités sanitaires s'inquiètent de la possible arrivée des variants du covid détectés en Guyane et qui pourraient touchés la ville frontière Oiapoque absolument sous équipée sur le plan sanitaire et très souvent isolée du fait de la piètre connexion routière qu'offre la BR156 en perpétuels travaux.
Des efforts ont été faits pour maintenir l'état de l'Amapa dans une bulle par rapport à l'Amazonas et le Para où le variant dit brésilien a fait des ravages. La vaccination s'accélère et les soigants ont commencé à recevoir leur deuxième injection du vaccin Coronavac.
De plus le carnaval n'a pas été autorisé. Un nouveau décret maintient la fermeture de tous les établissements culturels et sportifs jusqu'à nouvel ordre. 

Sources : Diaro do Amapa/Portal do Amapa
 

Les chiffres covid du 17 février en Amapa
  • 81 211 cas confirmés depuis mars 2020
  • 271 nouveaux cas dont 126 à Macapá, 48 à Santana, 30 à Oiapoque, 30 à Tartarugalzinho, 17 à Laranjal do Jari, 7 à Porto Grande, 6 à Mazagão, 4 à Ferreira Gomes, 2 à Pedra Branca Amapari et 1 à Calçoene 
  • 1116 décès dans 16 municipalités dont 28 à Oiapoque
  • 1341 cas suspects