Oiapoque : un homme arrêté pour agression sexuelle sur mineurs

faits divers est guyanais
Oiapoque : un homme arrêté pour agression sexuelle de mineurs
Un commerçant de Vila Brasil accusé de harcèlement sexuel sur mineurs a été interpellé dans une auberge en périphérie d'Oiapoque. ©Policia Civil de Oiapoque

La Police Civile d’Oiapoque a repris en fin de semaine dernière l’opération Frontière Orange de lutte contre les abus sexuels et l'exploitation des enfants et adolescents dans l’Amapá. Dès vendredi, un commerçant de Vila Brasil a été interpellé suite à la plainte d'une adolescente.

Accusé de plusieurs infractions sur mineur, un commerçant de Vila Brasil a été interpellé par la Police Civile d’Oiapoque vendredi 11 juin, dans la soirée, dans un hôtel en périphérie du centre-ville.

Lors de son arrestation, il consommait du crack et de la marijuana.

Tout a débuté avec une plainte déposée il y a une quinzaine de jours à l’encontre de ce propriétaire d’un restaurant à Vila Brasil. Il avait alors engagé une femme et sa fille de 15 ans comme employées. « Nous avons reçu une plainte de la mère qui dénonçait les conditions hébergement jugées insalubres. Selon la plaignante, au cours des deux semaines qu'elles ont passées à Vila Brasil, la mère et la fille ont été contraintes de dormir dans le garde-manger. Après cette première action, nous avons commencé à recueillir des informations, précise Charles Corrêa, le,chef de la Police Civile d’Oiapoque. Nous avons découvert que cet homme avait l'habitude de séjourner régulièrement en ville, dans une auberge en périphérie d'Oiapoque.  »

Aprés avoir commis des attouchements, l’homme aurait tenté d’offrir de la drogue à la jeune mineure et jusqu'à 1 000 Reais (162 euros) en échange de relations sexuelles.

La mère de la jeune fille a alors contacté les autorités. Elle a ensuite acccompagné sa fille à Oiapoque pour sa déposition. Dans son témoignage, la mineure a déclaré que d'autres filles, âgées entre 11 et 15 ans, auraient également été agressées sexuellement par le commerçant, y compris des amérindiennes.

Actuellement en détention, le commerçant sera mis en examen d’ici quelques jours pour harcèlement sexuel. Il pourrait également faire l'objet d'une enquête pour travail illégal.

Des abus sexuels dans les villages amérindiens

Toujours dans le cadre de l’opération Frontière Orange, la Police Civile d’Oiapoque a par ailleurs débuté une vaste enquête concernant des faits d’abus sexuels sur mineurs dans les villages amérindiens du territoire d’Oiapoque.

Originaire d’un village situé à une cinquantaine de kilomètres du centre-ville, une mère de famille a contacté les enquêteurs pour des actes perpétrés sur ses deux enfants, une fillette de 8 ans et son frère de 10 ans. Après une expertise médicale, des abus sexuels répétés ont été constatés sur la fillette. Deux suspects ont été interpellés : l’oncle de la fillette et le compagnon de la grand-mère, tous deux domiciliés dans le village. Un troisième individu serait impliqué mais il n’a pas encore été formellement identifié.

Oiapoque : un homme arrêté pour agression sexuelle de mineurs
©Delegacia de Policia Civil de Oiapoque

Sources : Diario do Amapa /  Police Civile d'Oiapoque / Rede Amazonica