guyane
info locale

Innovation : un bateau collecteur de déchets sur le fleuve Oyapock

environnement saint-georges
Le bateau collecteur de déchets de la commune de Saint-Georges
L'Oyapockoise en action sur le fleuve ©AL
Il a été mis en service ce mois de janvier et s'appelle l'Oyapockoise. Il s'agit du bateau collecteur de déchets de la commune de Saint-Georges, le premier en Guyane. A terme, il pourrait aussi opérer dans les eaux brésiliennes.
C'est innovant et c'est le premier du genre en Guyane, un bateau collecteur pour les déchets fluviaux. Le projet a été retenu en 2017 lors de l'appel à candidature « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV). Il voit le jour en ce début d'année 2020. Le bateau a été construit à Perpignan, il mesure 7,50m de long et 2,50m de large et fonctionne avec deux moteurs de 50 chevaux. Il doit officier sur le fleuve et ramasser les déchets en suspension et accrochés aux berges notamment au lieu dit Saut Maripa vers l'embouchure.
Huit personnes issues du personnel communal et de la CCEG ont été formées.
Ce bateau d'un coût total de 170 000 euros a été subventionné à 80%. L'opération a inclus la formation du personnel et est revenue au final à 34 000 euros à la commune.


Une coopération avec la municipalité d'Oiapoque pour lutter contre la pollution

A terme, l'équipage pourrait être franco-brésilien. Les pourparlers sont en cours avec les autorités brésiliennes sur ce sujet afin que l'Oyapockoise puisse se déployer d'une rive à l'autre.
Georges Elfort, maire de Saint Georges entouré de  Maria Orlanda Marques Garcia,  maire d’Oiapoque, et de Cristina Almeida députée de l’état d’Amapa présidente la commission des affaires extérieures de l’assemblée législative de l’Etat d’Amapa
Georges Elfort, maire de Saint Georges entouré de Maria Orlanda Marques Garcia, maire d’Oiapoque, et de Cristina Almeida députée de l’état d’Amapa présidente la commission des affaires extérieures de l’assemblée législative de l’Etat d’Amapa ©AL

La mise en service de cet outil de nettoyage, c'est aussi l'occasion de relancer la prévention et l'innovation en matière de gestion de déchets. Il constitue un exemple pour d'autres territoires de Guyane confrontés à la pollution de leurs eaux fluviales.
Les écarts de Saint-Georges, Blondin, Tampake,Trois Palétuviers et la commune de Ouanary vont bénéficier de l'Oyapockoise pour la collecte de leurs déchets ménagers.
Publicité