guyane
info locale

Coronavirus : quelles sont les modalités pour franchir la frontière franco-brésilienne à Saint-Georges de l'Oyapock ?

coronavirus saint-georges
Le pont de l'Oyapock vu du fleuve
Le pont de l'Oyapock ©Karl Sivatte
Depuis le 19 mars dernier, la traversée entre le Brésil et la Guyane par la frontière de l'Oyapock est soumise à des restrictions. Quelles sont les modalités d’entrée et de sortie de notre territoire à la frontière franco-brésilienne ? 
La France et le Brésil maintiennent la circulation des marchandises. Les postes douaniers restent opérationnels. Le ministère de la Justice brésilien à l’origine de cette fermeture restreint donc essentiellement la circulation des personnes. Une décision rendue publique le 19 mars dernier.  

Au Brésil

Le poste frontière côté brésilien sur le pont Oyapock
Les douanes brésiliennes à l'entrée du pont Oyapock ©Claude Joseph
Côté brésilien, les natifs ainsi que les ressortissants étrangers résidant au Brésil peuvent entrer librement. Appartenir à un organisme international effectuant une mission, posséder une autorisation gouvernementale comme une résidence permanente, être naturalisé, né ou encore accrédité auprès de l’Etat brésilien restent les seules strictes possibilités pour franchir la frontière.


En France

Poste frontière à Saint-Georges de l'Oyapock
Poste frontière à Saint-Georges de l'Oyapock ©Claude Joseph
Côté français, les ressortissants ou appartenant à l’Union européenne en passant par les transfrontaliers avec un titre de séjour en règle ne rencontrent là aussi aucun problème pour passer la frontière guyanaise. Seul préalable : l’entrée en France doit être accompagnée d’une autorisation de circulation. Une condition accompagnée de la stricte quatorzaine à respecter et du questionnaire médical à remplir une fois sur le sol français.