Kayak-polo : le beau challenge des jeunes de Saint-Georges et Régina

sport saint-georges
Kayak-polo à Saint-Georges
Kayak-polo à Saint-Georges de l'Oyapock ©Karl Constable

Mélange de kayak, handball et basket ball, le kayak-polo est un sport collectif assez physique qui permet aux jeunes de Régina et Saint-Georges de profiter du fleuve. Dans la ville la plus longtemps confinée de France, les adolescents apprécient ce moment de sport et de détente.

Deux fois par semaine, après les cours, Jozyanny, Shannly, Yannick et leurs amis se retrouvent pour un entraînement de plusieurs heures dans l’Oyapockde kayack-polo. Sport collectif, le kayak-polo est un excellent défouloir pour ces adolescent de Régina et Saint-Georges : Pour Jozyanny « le but c’est de faire des passes, et en gros de crier avec les autres « oui, prends le ballons ! », Shannly d'ajouter : « Le fait de le faire ici c’est plutôt exceptionnel avec des expériences incroyables,c’est très sportifs et j’aime ça ». Yannick ajoute :« Je viens pour me faire des amis et faire du sport, je ne veux pas rester à la maison à rien faire ».

Après l’échauffement, le match, Une cage est accrochée sous le ponton, l’autre sous le débarcadère, deux équipes de 5 joueurs s’affrontent avec un ballon sur un plan d’eau rectangulaire pendant 2 mi-temps de 10 minutes.

Une pratique sportive qui éduque aussi à l'environnement


La pratique de cette discipline assez physique est un moyen plutôt sympathique est rassurant pour appréhender le milieu aquatique car s’ils habitent le long du fleuve, certains de ces enfants âgés entre 11 et 15 ans  ne savent toujours pas nager :

« Notre association propose justement cette approche de l’eau. Ouvrir une relation et une connaissance de l’environnement qui peut aider l’enfant et ça peut aussi prévenir des accidents »

 Nessy Torres, monitrice de l’association Tukus Canoë-Kayak


Le mercredi après-midi, Nessy emmène les jeunes en balade pour un moment de découverte de la nature. Eduquer les enfants à comprendre et respecter leurs environnement, une autre mission pour cette monitrice basée depuis 10 ans à Saint-Georges.

Kayak polo : le beau challenge des jeuns de l'Est.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live