guyane
info locale

Saint-Georges : une opération de contrôle de la gendarmerie se termine par à une saisie de cannabis et de crack

trafic de drogue Saint-Georges
Saint-Georges de l'Oyapock
Saint-Georges de l'Oyapock au petit matin ©Mario Innocent
Importante opération de gendarmerie le 24 septembre à Saint-Georges de l’Oyapock qui a permis de saisir du cannabis et du crack. Cela fait suite à des troubles qui se sont produits lundi soir. Des coups de feu avaient été tirés dans le bourg.
Tout a commencé par des tensions dans le bourg de Saint-Georges lundi soir, aux environs de la rue Maurice-Sparce, dans un lieu à l’extérieur prisé par les trafiquants de drogues de la région et connu de tous sur place. Des coups de feu ont été tirés au cours de ce qui ressemble à un règlement de compte entre dealers, selon des témoignages. Un homme aurait été blessé à la jambe.


Une opération de contrôle qui aboutit à des interpellations

La réplique des forces de l’ordre a été donnée mardi soir. Sur réquisition du Procureur de la République, les gendarmes de Saint-Georges aidés par le peloton de surveillance de Matoury et une équipe cynophile ont mené une opération de contrôle dans plusieurs quartiers pour rechercher des armes à feu mais aussi des stupéfiants. Bonne pioche ! Deux personnes ont été interpellées. Elles étaient en possession de cannabis et de crack. Une autre a été convoquée pour une audition le 25 septembre. Elle avait aussi sur elle des produits stupéfiants, mais dans une moindre quantité.
Selon la gendarmerie nationale, la lutte contre ce trafic est une priorité. Ce type d’opération est courant à Saint-Georges quand le chien qui permet les recherches, est disponible.
 
Publicité