publicité

Evacuation de l'école Joseph Symphorien : le malathion à l'origine du désagrément

De fortes émanations d'un produit désherbant détectées dans l'école Joseph Symphorien, à Saint-Laurent, ont obligé l’ensemble du personnel et les élèves à évacuer leur établissement ce matin.
 

© Eric Léon
© Eric Léon
  • Eric Léon / P.N
  • Publié le
De fortes émanations d'un produit désherbant détectées dans l'école Joseph Symphorien, à Saint-Laurent, ont obligé l’ensemble du personnel et les élèves à évacuer leur établissement ce matin.
Une douzaine de pompiers ont été dépêchés sur les lieux afin de trouver la source des émanations en présence de la gendarmerie pour assurer la sécurité.
Douleurs abdominales, maux de tête, les yeux irrités sont les signes d’alerte que présentent quelques enfants de l’école Joseph Symphorien pris en charge par les pompiers.
© Eric Léon
© Eric Léon

Il est environ 9h30 ce matin quand la présence d’une odeur suspecte est détectée dans l’établissement. Par mesure de précaution, 350 élèves et une trentaine de personnel sont évacués à l’abri, dans cette cité située à une centaine de mètre de leur école.
ITV Patrick Madeleine, Lieutenant du Sdis Guyane :

"Nous avons pu recenser au début trois enfants impactés par le produit qui est le malathion. Un premier point de rassemblement des victimes a été mis en place et nous avons encore eu cinq victimes ramenés au point  de rassemblement des victimes."

Une quinzaine de pompiers, 2 ambulances, 1 camion d’incendie sont sur les lieux. Une prospection est faite dans l’établissement scolaire. La gendarmerie et la police municipale sont présentes pour assurer la sécurité.
Juste à côté de l’école, le voisinage est habitué à ces odeurs suspectes.
ITV de Vincennes Read, résident de la cité voisine

" Souvent nous sommes génés régulièrement par les odeurs. Jhabite ici depuis 2002 et c'est comme çà tout le temps."

C’est la deuxième fois en moins d’un an, que les pompiers interviennent dans l’école.
ITV Patrick Madeleine,Lieutenant du Sdis Guyane :

" Ce n'est pas la première fois, pour cet établissement c'est la deuxième fois et le souci, c'est de retrouver après la source. Pour cette fois nous savons que c'est du malathion, nous allons agir dessus, en répandant du sable."

Une garderie a été organisée par le personnel à l'extérieur de l’établissement resté fermé jusqu’à l’heure de la fin des cours. Il devrait rouvrir demain.
Evacuation de l'école Joseph Symphorien : le malathion à l'origine du désagrément

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play