Expulsion des derniers occupants du futur terrain d'assiette prévu pour la construction de la cité judiciaire de Cayenne

social
Expulsion à Rebard
Les force de gendarmerie présentes pour l'exécution de la décision de justice ©Antoine Defives
Nouvelle étape, dans la construction d’une cité judiciaire à Cayenne. Ce matin les 125 personnes qui occupaient illégalement les anciens locaux de l'AFPA à la cité Rebard ont été expulsés. C'est à cet endroit que devrait être construite la cité judiciaire.

Aujourd’hui, les bâtiments de l'ancien établissement de formation professionnelle, l'AGFPA devaient être libérés pour être désamiantés et démolis.

Une procédure d’expulsion du site avait été lancée et arrivait à son terme : les 125 personnes encore présentes devaient quitter les lieux. 

Communiqué de la préfecture

Un important dispositif de sécurité a été mis en place pour l’occasion tôt ce matin. L'opération s'est déroulée dans le calme. La majorité des occupants étaient déjà partis. Ils avaient été avertis depuis une semaine. Le site était quasi désert à l'arrivée des forces de l'ordre.
La maire de Cayenne Sandra Trochimara était également sur place avec les quelques personnes présentes en attente de solution de relogement.
A 8h, l'opération de délogement était terminée.