Faire du sport pour retrouver la maîtrise de son corps : le pari réussi de 6 Guyanais touchés par le diabète

santé
Touchés par le diabète, 6 personnes ont, sous la conduite de leur endocrinologue, se sont entrainé à la course à pied durant 2 ans afin de participer à un marathon. ©Guyane la 1ère
Ils sont 6 guyanais souffrant d'un diabète à avoir relevé le challenge de se mettre à la course à pied pour recouvrer une santé. Après deux années d'efforts continus sous l'impulsion de leur endocrinologue, ils ont courus avec succès le marathon d'Ajaccio en Corse.

Les guyanais sont deux fois plus touchés par le diabète que ceux de l'Hexagone, une problématique sanitaire préoccupante.
Comme plus de 8% des guyanais Muriel, Didier, Charly, Corinne, Bart et David vivent avec le diabète et dépendent d’injections d’insuline. C’est une maladie chronique et durable qui peut être invalidante. 

Ils ont entre 34 et 68 ans et sont suivis au centre hospitalier de Cayenne. Le chef du service Endocrinologie Diabétologie du centre hospitalier du CHC, le docteur Nadia Sabbah les a choisi et leur a lancé un défi : courir un marathon.

Surmonter sa maladie et se dépasser dans le sport

Une façon de prouver que l’on peut être diabétique et faire du sport.
Les entraînements ont commencé en janvier 2020, 3 fois par semaine sur l’île de Cayenne, en alternance, avec 2 coaches et des soignants spécialisés.

Objectif : le marathon de la Barbade mais la crise Covid et les confinements sont passés par là.

ADIAG : séance d'entraînement à l'éco quartier de Rémire
Séance d'entraînement à l'éco quartier de Rémire ©Catherine Boutet


Les entraînements ont été plus rares et le marathon finalement annulé. Deux ans plus tard, c’est à Ajaccio que ces patients sportifs ont finalement achevé leur aventure, le 3 avril dernier.

Un parcours de santé soutenu par les instances publiques et des partenaires privés

Le projet est soutenu financièrement par l’ARS, la Collectivité territoriale de Guyane et des partenaires privés. Les 6 diabétiques accompagnés par l’équipe de 4 soignants et par la coach qui les suivent depuis le début de l’aventure ont pris le départ.

La fin d’une belle aventure régie par les restrictions et les saisons des pluies. Une fierté pour le groupe car certains n’avaient jamais couru de leur vie. Une grande charge émotionnelle pour le docteur Nadia Sabbah qui leur a prouvé que l’on pouvait pratiquer du sport en étant malade et apprendre à comprendre et à mieux contrôler son corps.

L'ADIAG sur les sentiers de Guyane
L'ADIAG sur les sentiers de Guyane ©Catherine Boutet

Un message reçu par ces malades qui depuis novembre 2020 ont créé l’association des diabétiques de Guyane (ADIAG). Via cette association ils font de la prévention, conscients que les messages passent mieux auprès du public s’il est transmis directement par ceux qui le vivent.

Les participants au marathon d'Ajaccio
Une équipe qui s'entraîne par tous les temps ©Catherine Boutet