guyane
info locale

Femmes guyanaises : Michelle Chapin-Honoré

portrait
Michelle Chapin Honoré
Femmes guyanaises
Dans le cadre de la journée mondiale de la femme le 8 mars prochain, nous vous proposons 7 portraits de femmes guyanaises qui dans leur domaine ont été des pionnières. Premières à avoir assumé des fonctions ou des métiers nouveaux participant ainsi à la valorisation de la femme en Guyane.
Michelle Chapin-Honoré, première femme, médecin généraliste, exerçant en libéral,  en Guyane
Michelle Chapin-Honoré est née à Fort de France. Elle a effectué sa scolarité de la maternelle au cours moyen 2 ème année dans sa ville natale.
Le bac en sciences expérimentales obtenu, elle s’est inscrite à la faculté de médecine de Toulouse.

L’éveil d‘un intérêt pour son pays d’adoption : la Guyane

Avant même de découvrir la Guyane, l’intérêt de Michelle Chapin-Honoré avait été fortement éveillé par une rencontre déterminante, en Martinique.
Lors d’un camp Jéciste (Jeunesse Etudiante Chrétienne), elle rencontre un prêtre  devenu depuis Archevêque, Monseigneur Méranville et une guyanaise, infirmière de métier qui évoquait son pays. Ce fut l’éveil d’une attirance.

La découverte de son pays d’adoption : la Guyane

Notre étudiante a donc décidé de faire son stage interné en Guyane. En octobre 1973, elle part avec sa famille dans ce pays qui l’habite depuis si longtemps déjà.
Une interne en médecine appréciée
A l’hôpital, Michelle était la seule femme sur 3 internes guyanais. Elle n’a rencontré aucun problème pour ce faire accepter dans ce milieu masculin. Après la soutenance de sa thèse à Toulouse, Michelle conquise par la Guyane revient y travailler.
Le Docteur Lepelletier avait été nommé chef du service médecine à l’hôpital de Cayenne. Il lui propose de lui succéder à son cabinet médical. Elle accepte la proposition.
Michelle Chapin-Honoré devient la première femme médecin généraliste, exerçant en libéral, en Guyane. 

 
Ses débuts en cabinet

A son installation, il y avait 5 médecins généralistes exerçant en libéral, issus de familles guyanaises bien connues.
Michelle a vécu les meilleures années de sa vie nous dit-elle. Les journées étaient lourdes. Outre les consultations en cabinet, le Docteur Chapin-Honoré assurait le suivi de grossesses, les accouchements, les hospitalisations en pédiatrie et en médecine
Femme très dynamique et toujours passionnée par son métier, le Docteur Chapin-Honoré a du mal à envisager une retraite immédiate.

De nombreuses activités de loisirs

Femme active, Michelle a aussi d’autres centres d’intérêt : le jardinage et les arrangements paysagers ; l’IKEBANA  (art floral japonais), son enseignement. Michelle a été promue au grade d’« Assistant Maître 1 » au sein de l’école OHARA.
Le Docteur Chapin-Honoré associe les activités sollicitant le corps et l’esprit en pratiquant le Taïchi et le bridge.

Ainsi, en Guyane, le Docteur Michelle Chapin-Honoré,  Guyanaise d’adoption  et adoptée par le pays, première femme, médecin généraliste, exerçant en libéral,  en Guyane. Elle est actuellement « spécialiste en médecine générale ».
Avec discrétion et grâce à sa compétence,  Michelle dans l’exercice de sa profession, la médecine, a amplement participé à la valorisation de l’image de la femme.
Publicité