La fête de la musique au Muzé du Nimport’koi

coronavirus
Muzé du n'importe koi - fête de la musique
©Stéphnane Floricien
Avec le confinement de l’île de Cayenne dès le samedi après-midi, la fête de la musique célébrée d’ordinaire le 21 juin, ne sera pas festive ce dimanche. Certains ont pris le parti de prendre de l’avance. Samedi, le Muzé du Nimport’koi organisait ainsi une matinée musicale 
C'est un évènement que les organisatrices attendaient avec impatience. Le confinement les avait beaucoup touchées : ces créatrices n’avaient en effet plus de lieu pour montrer leurs travaux.
Musée du n'importe Koi à Cayenne
Musée du n'importe Koi à Cayenne mobilisé pour la fête de la musique ©Stéphane Floricien
Elles avaient donné au public un rendez-vous, comme d’habitude aussi précis qu’insolite : à 9h03 ce samedi matin..
Elles étaient présentes, ponctuelles et animées par l’envie de faire, de célébrer quand même cette fête de la musique aux notes rendues silencieuses par le confinement partiel de l’île de Cayenne.
Fête de la musique au musée du n'importe koi
©Stéphane Floricien
Elles, ce sont les Audacieuses, une association menée tambour battant par la non moins insolite, Sergine Boutrin.
Avec son orthographe bien à elle et son Muzé du Nimport’koi, Dame Sergine met les mélomanes à l’aise et se joue de la musique sous toutes ses formes.
Le confinement avait frustré leur créativité, la fête de la musique les a égayées et inspirées.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live