Fin de grève au GPAR : les compagnies aériennes pourront à nouveau faire le plein à l’aéroport Félix Eboué

social
GPAR
Un accord a été conclu samedi 29 avril entre salariés et direction du Groupement Pétrolier Avitaillement Rochambeau de l’aéroport Félix Eboué. ©DR
Un accord a été conclu, samedi 29 avril, entre salariés et direction. Le Groupement Pétrolier Avitaillement Rochambeau de l’aéroport Félix Eboué était en grève depuis le 27 mars. Les compagnies aériennes pourront à nouveau s’approvisionner en carburant.
Les avions peuvent à nouveau faire le plein à l'aéroport Félix Eboué à Cayenne. L'avitaillement reprend ce dimanche avec un service dédié spécialement à la compagnie Air Guyane. L’objectif est de permettre à tous les vols d’être assurés au plus vite. 

Pour les compagnies Air France et Air Caraïbes, le retour à la normale est prévu pour ce mardi à 7 heures. Durant tout le conflit, les vols Air France notamment effectuaient des escales techniques à Fort-de-France en Martinique pour s'approvisionner en carburant.


Signature d'un accord 

Il était près de 23h, samedi 29 avril, lorsqu’un accord a été trouvé entre la direction et les salariés du GPAR. Le Groupement Pétrolier Avitaillement Rochambeau de l’aéroport Félix Eboué était en grève depuis le 27 mars.

Investissements, embauches locales

Des réponses ont été apportées à toutes les revendications des grévistes. La direction s’engage notamment à rétablir le dialogue social. L’accord pour un investissement, destiné à remettre la structure et les outils de travail en conformité, a été validé. Deux nouvelles embauches locales seront réalisées cette année. 

Les grévistes du GPAR avaient cessé le travail le 27 mars dernier.