publicité

Foncier : les agriculteurs de Cacao obtiennent gain de cause

Opération coup de poing des jeunes agriculteurs de Cacao devant les locaux de l'EFPA Guyane (Etablissement public foncier et d’amenagement de la Guyane). Ils réclamaient l'attribution de foncier sur 300 hectares et la réfection des pistes des champs. 

© Y Robin
© Y Robin
  • Yves Robin/MCT
  • Publié le , mis à jour le
Il est 6 h du matin. Ce n'est pas une installation comme les autres. Cette fois ci les jeunes agriculteurs s'installent devant les locaux de  l'EFPA Guyane l' établissement public foncier et d’aménagement de la Guyane à Matoury. Une colère orchestrée par la FDSEA et les jeunes agriculteurs de Cacao. Ils sont en attente depuis 2017 de baux emphytéotiques. 

Autre problématique soulevée par les agriculteurs, l'état de la piste des champs. Elle est impraticable sur 4 km. Ils mettent plus de 30 mn pour aller travailler.
 
Une réunion débute avec les jeunes agriculkteurs et la FDSEA. En fin de matinée un protocole d'accord est signé. ils obtiennent gain de cause, ils ont l'accord de la DEAL pour entamer le défrichement de 300 hectares. 
La satisfaction des agriculteurs de Cacao


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play