Fonds européens : le programme 2014-2021 arrive à terme, le comité régional de suivi Inter-Fonds fera le bilan ce mardi

europe
drapeau européen
©DR
Le comité de suivi Inter-Fonds se tient ce mardi à la Collectivité territoriale. Un rendez-vous annuel afin de faire le bilan des fonds européens utilisés. Ce comité régional de suivi Inter-fonds est créé pour assurer le pilotage stratégique des fonds européens structurels et d'investissement.
Collectivité territoriale de Guyane
©FB CTG

Le comité de suivi Inter-Fonds se tient ce mardi à la Collectivité territoriale. Un rendez-vous annuel afin de faire le bilan des fonds européens utilisés en Guyane. Une réunion coprésidée par le président de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) Gabriel Serville, et le préfet Thierry Queffelec avec une délégation de la Commission européenne, de représentants des services de l’Etat, des partenaires économiques et sociaux, ainsi que des organismes de la société civile. Durant deux jours, il s’agira de définir et redéfinir les contours de l’utilisation en Guyane de la manne financière européenne. De plus, le programme 2014-2021 arrive à terme. 

Des objectifs prioritaires

Thierry Queffelec, préfet de Guyane et Gabriel Serville, président de la CTG
Thierry Queffelec, préfet de Guyane et Gabriel Serville, président de la CTG ©DR

Depuis 2014, les collectivités françaises sont autorités de gestion pour une partie des fonds européens structurels et d’investissement et sont donc particulièrement concernées par ces financements qui mettent l’accent sur le développement local. Les fonds européens structurels et d’investissement (FESI) ont vocation à renforcer la cohésion économique, sociale et territoriale. A ce titre, ils financent des projets d’envergure locale répondant aux objectifs prioritaires du territoire. 

  • Le fonds européen de développement régional (FEDER) 
  • Le fonds social européen (FSE) 
  • Le fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) 
  • Le fonds européen pour la pêche (FEP en 2007-2013), devenu fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) en 2014-2020.

Au total pour la période 2014-2020, l’enveloppe générale est de 779 millions d’euros pour la Guyane. Elle est répartie comme suit : 447, 2 pour le FEDER, 146,4 le FSE, 153,4 le FEADER et 32 le FEAMP. Au total, ce sont 586 millions qui sont d'ors et déjà programmés. Le FEDER (le fonds européen de développement régional) est le programme mobilisant le plus de crédits : 300 millions.

97 millions d'euros

Autre fonds européen mobilisé le REACT EU (Recovery Assistance for Cohésion and the Territoires of Europe). Un programme né après la crise sanitaire en soutien à la reprise : 97 millions d’euros financeront 18 projets dont la rénovation de l’aérodrome de Maripasoula ou encore la Maison de solidarité et santé de Apatou. Enfin, le Comité de suivi se réunit également pour définir les fonds européens mobilisables en Guyane pour la période 2021-2027.