publicité

La France et la Belgique se rencontreront en demi-finale de la Coupe du Monde en Russie

Ce vendredi 6 juillet, la France s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du Monde en s'imposant 2-0 contre une Uruguay orpheline de son joueur clé, Edinson Cavani, toujours blessé. La Belgique a, quant à elle, créé la sensation en éliminant le Brésil en quart de finale sur le score de 2-1.

Raphaël Varane, le leader de la défense des Bleus, n'a pas tremblé face à La Céleste © Franceinfo - AFP
© Franceinfo - AFP Raphaël Varane, le leader de la défense des Bleus, n'a pas tremblé face à La Céleste
  • Swann Vincent-Romney (Stagiaire)
  • Publié le , mis à jour le
L'Equipe de France est en demi-finale du Mondial russe ! Les Bleus ont fait le travail contre une rugueuse équipe d'Uruguay a qui il manquait son joueur fétiche, Edinson Cavani. Jugé trop juste physiquement après sa récente blessure musculaire au mollet, le "Matador" du Paris Saint-Germain n'a pas pu quitter le banc des remplaçants pour éviter la défaite des siens contre une équipe de France inspirée et solide sur ses bases. Dans un match haché par les fautes, essentiellement venues du camp uruguayen, les Bleus s'en sont remis à un Raphaël Varane en état de grâce. Suite à un coup-franc d'Antoine Griezmann, le défenseur martiniquais du Real Madrid C.F. est venu tromper la vigilance de Fernando Muslera, le portier de la Céleste, d'un coup de tête bien placé à la 40ème minute. Le match aurait pu prendre une toute autre tournure quatre minutes plus tard si Hugo Lloris n'avait pas réalisé une parade de grande classe au ras de son poteau face à Martin Caceres, bien servi par Lucas Torreira sur coup-franc.

La suite appartient à l'histoire : Antoine Griezmann, qui réalisait jusque là un match très moyen, a mis les siens dans une position très confortable en inscrivant le deuxième but français d'une frappe flottante de 30 mètres. Fernando Muslera, visiblement surpris par la trajectoire particulière du ballon, se rendra coupable d'une grossière faute de mains, laissant donc le cuir caresser les filets... 2-0, score final pour les Bleus ! L'Equipe de France aura été le bourreau des derniers espoirs Sud-Américains en sortant l'Argentine puis l'Uruguay.
 

Le Brésil "Out" dès les quarts de finale


C'était l'affiche la plus alléchante de ces quarts de finale. La Belgique, qui dispose sûrement d'une des plus belles armadas de son histoire, s'en est allée défier le Brésil, considéré comme l'un des derniers favoris encore en lisse dans la compétition. Les Diables Rouges n'ont certainement jamais aussi bien porté leur surnom que maintenant. Séduisants dans le jeu, contreurs hors-pairs, la Belgique a sorti les crocs pour faire plier le Brésil qui s'était pourtant rué à l'assaut des buts de Thibault Courtois comme le démontre l'occasion de Thiago Silva à la 8ème qui s'est achevée sur le montant droit des belges. La réponse des hommes de Roberto Martinez sera impitoyable : cinq minutes plus tard, à la suite d'un corner légèrement dévié par Vincent Kompany, Fernandinho (qui remplaçait Casemiro, suspendu) poussait maladroitement le ballon dans ses propres filets (1-0, 13ème minute). Dix-huit minutes plus tard, Kévin De Bruyne aggravait même le score en faveur des belges sur un contre rondement mené par le taureau des Diables Rouges, Romelu Lukaku (2-0, 31ème minute).

Impérial devant Marcelo puis Philippe Coutinho à la 37ème minute de jeu, le gardien de la sélection Belge, Thibault Courtois, aura été mis à contribution toute la deuxième mi-temps sans faiblir. Auteur d'une prestation hors normes devant des brésiliens désordonnés mais tout de même dangereux, le portier se fera surprendre par une tête décroisée du nouvel entrant Renato Augusto sur un amour de centre de Philippe Coutinho de l'extérieur du pied (2-1, 76ème minute). Au final, ni Neymar Jr. qui aura multiplié les plongeons en oubliant presque de jouer au football, ni Roberto Firmino et Douglas Costa entrés en cours de jeu, n'ont pu permettre à la Canarinha de rejoindre les Belges au score (2-1, score final). Une statistique démontre bien l'efficacité des Diables Rouges au cours de ce match : le Brésil aura tiré 27 fois au but, cadrant au passage 9 de ses frappes pour 1 but. À contrario, la Belgique à tiré 9 fois au but, cadrant 3 frappes pour 2 buts ... Vous avez dit "efficace" ? Attention donc pour les Bleus, cette équipe est redoutable.

Dans les autres quarts de finale, l'Angleterre a validé son ticket pour les demi-finales en s'imposant 2-0 contre la Suède grâce à une superbe performance du gardien d'Everton, Jordan Pickford. La Croatie est la dernière nation qualifié pour les demi-finales. L'équipe au damier est allée chercher sa victoire contre la Russie (pays organisateur de la Coupe du Monde 2018) aux tirs au but, comme contre le Danemark, après un beau match très disputé (2-2 après prolongations, 4-3 aux tirs au but).
Demi-finales de Finale de la Coupe du Monde 2018 :

Mardi 10 juillet 2018 à 15 heures :

France - Belgique

Mercredi 11 juillet 2018 à 15 heures :

Croatie - Angleterre

Les deux rencontres seront diffusées par Guyane la 1ère

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play