François Ringuet, maire de Kourou, réfute les accusations de dysfonctionnement et de manque d'ambition de l'association des maires qu'il préside

politique
François Ringuet, maire de Kourou et président de l'association des Maires de Guyane
François Ringuet, maire de Kourou et président de l'association des Maires de Guyane ©Thierry Merlin
La semaine dernière, le maire de Saint-Georges, Georges Elfort a annoncé sa démission du poste de vice-président de l’association des maires de Guyane. L’édile dénonce un délitement et un immobilisme de cette association. François Ringuet, le président de l’association prend acte de cette décision qui, selon lui, ne remet nullement en cause sa position ni le fonctionnement de cette instance.

Il n’y a pas eu de réponse écrite à la lettre de démission de Georges Elfort de l’association des maires de Guyane semble-t-il. François Ringuet, le président, a répondu par média interposé accusant le démissionnaire de vouloir mener la guerre au président de la Collectivité territoriale :

« L’AMG n’est pas l’anti chambre de la CTG. Les élections sont terminées j’étais avec Rodolphe Alexandre, on a perdu, nous avons un nouveau président Gabriel Serville et l’AMG doit travailler avec la CTG… L’objectif de certains maires est de me mettre de côté mais l’AMG n’est pas un collectif, nous ne sommes pas là pour revendiquer et faire de la communication, nous sommes là pour bosser, rester dans notre champ de compétence… et travailler avec l’ensemble des partenaires. Ce n’est pas une guerre que nous devons faire avec les différentes instances… »

Sur l’éventualité d’autres démissions au sein de l’association, François Ringuet reste serein et annonce au contraire l’adhésion de « maires de grosses communes ».

Rien ne dit que ce feuilleton de politique locale commencé depuis quelques jours, s’achève ainsi.
En attendant, c’est aujourd’hui que le maire de Kourou a annoncé son soutien au candidat Emmanuel Macron.