Gaëlle Marchais, une micro-influenceuse guyanaise

internet
Gaëlle Marchais, micro-influenceuse guyanaise
©Gaëlle Marchais
De plus en plus nombreux, le net fait la part belle aux influenceurs.  Chez nous aussi, des personnalités se démarquent sur Tik Tok, YouTube ou Instagram. Gaëlle Marchais est une micro-influence attachée à la production locale et à la préservation de l’environnement. 
Son visage ne vous dit peut-être rien, pourtant Gaëlle Marchais est suivie sur Instagram par plus de 1400 abonnés, sur la page que cette jeune maman a créée : Mams_active_973

Le 15 novembre, cette page a fêté sa première année. Une chaîne dédiée aux Mams, ces femmes qui cumulent plusieurs casquettes :

Je suis maman, épouse, infirmière, je suis la fille de quelqu’un, la mère de quelqu’un, l’amie de quelqu’un. Une Mams est une personne qui arrive à cumuler tout ça en même temps sans perdre la tête.

Gaëlle Marchais, micro-influenceuse



À l’aide d’un smartphone, d’écouteurs, et d’un anneau lumineux pour l’éclairage, cette micro-influence distille ces coups de cœur et ses conseils à chaque direct hebdomadaire attendu par ses followers.


Les premiers lives

C’est l’envie de partager qui a poussé Gaëlle à se lancer sur les réseaux sociaux. Elle était curieuse de savoir si d’autres personnes comme elle, étaient multi-tâches et essayaient de maintenir un quotidien le plus normal que possible. Elle souhaitiait également interagir avec un public, donner des conseils et en recevoir par la suite. Sa motivation sans faille lui a permis de faire ses premiers pas sur la toile.

Après un an d’existence, elle est suivie par de plus en plus de personnes. Elle a réussi à trouver son rythme entre l'animation de sa page sur le réseau social et le reste de sa vie.
Elle arrive désormais à s’exprimer devant la caméra sans être freiner par le stress. Une épreuve qu’elle a pu franchir grâce au soutien inconditionnel de son entourage. Aujourd’hui, c’est elle qui encourage les Mams à donner leur point de vue.
 

Un engagement

Derrière ce profil, il y a aussi un engagement pour le territoire. Cette micro-influence a mis en place des partenariats avec des producteurs et artisans locaux pour promouvoir les produits avec un message pour ses abonnés :
 

Consommez chez nous pour valoriser la production locale!

Gaëlle Marchais, micro-influenceuse guyanaise



Une promotion qu’elle fait gracieusement. Cette dernière n’est pas directement rémunérée. Elle reçoit parfois des produits qu’elle redistribue par l’intermédiaire de jeux-concours qu’elle organise tous les mois. Sa motivation est de promouvoir l'artisanat local avec l'espoir de contribuer à son développement : 
 

Lorsque je décide de valoriser une entreprise, je discute, j’échange avec le personnel qui est derrière la marque, derrière l’image.  Ça me permet de prendre conscience de tout le travail qui est fait. Chaque fois que je présente une entreprise ou un nouveau produit, je suis objective avec ma communauté. 

Gaëlle Marchais, micro-influenceuse guyanaise

Ainsi, Gaëlle donne toutes les informations qu’elle juge pertinentes à sa communauté.  Des échanges qui accroissent le chiffre d’affaires des commerçants mises en valeur. Une aubaine pour les artisans.
 
Portrait de Gaëlle Marchais, micro-influenceuse guyanaise
Présentation d'un nouveau produit ©Gaëlle Marchais
 

La communauté

Avec plus de 1400 abonnés, Gaëlle Marchais a créé une petite famille avec la page Mams_Active_ 973. Elle est en contact régulièrement avec certains de ses followers, ce qui lui permet d’avoir un retour immédiat sur ses publications.
 

Sa page est humaine, unique et inégalable. Elle va au fond des choses. Elle ne se contente pas de présenter des produits, de dire qu’il est bien ce service. Elle a une vision à 360° sur les enfants, les pères, les mères, les femmes et les hommes. C’est juste magique.

Kathleen, une de ses abonnés

 

Les apéros Talk

Tous les mercredis soir, l’influenceuse présente les découvertes Mams. Ce n’est pas sa seule chronique. Il y a également les apéros Talk. Un concept mis en place pour parler de façon ponctuelle, de sujet d’actualité ou sensible avec en invité, une personnalité locale. Ces évenements ne sont pas forcément programmés.  Gaëlle Marchais les met en place au gré de ses envies, selon la pertinence du débat. L’objectif est avant tout, de pouvoir échanger en direct sur sa chaîne, sans limite de temps. La sexualité ou encore les rapports homme-femme, sont les thématiques qui ont le plus de succès.

 

Les apéros Talk de Gaëlle
Les apéros Talk de Gaëlle ©Gaëlle Marchais


Faire partie des médias d’aujourd’hui

Gaëlle Marchais a conscience de sa popularité sur les réseaux sociaux. Il lui est déjà arrivé en faisant ses courses, d'être reconnue. Elle perçoit cette notoriété comme une opportunité de diffuser ses messages.

Des micro-influenceurs comme Gaëlle, sont de plus en plus nombreux en Guyane comme dans le reste du monde. Des chiffres clés :
 
  • En 2020, le marché du marketing d'influence est estimé à 20 milliards de dollars.
  • 4 consommateurs sur 5 achètent un produit qui lui a été recommandé
  • 92 % des consommateurs font davantage confiance en du contenu publié par une personne que par une marque*. 
Cette nouvelle forme de publicité se révèle plus efficace qu’une publicité classique sur les réseaux sociaux pour les entrepreneurs. Du « sur mesure » en ce qui concerne les cibles, qui est appelé à se développer dans les mois à venir.
 
Gaëlle Marchais, micro-influenceuse guyanaise
©Gaëlle Marchais

Les réseaux sociaux, décrits comme 5ème pouvoir, sont donc désormais entre les mains d’une nouvelle génération qui n’a pas sa langue dans sa poche, quitte à faire un pied-de-nez au petit écran.
 
* Source : Rakuten marketing
Les Outre-mer en continu
Accéder au live