Gamal Hooseinbux : les partis politiques sont à leur place et les collectifs jouent leur rôle

politique
Gamal Hooseinbux, secrétaire territorial du parti Les Républicains
Gamal Hooseinbux, secrétaire territorial du parti Les Républicains ©Phil Labonté
Les collectifs trustent le devant de la scène sociale en Guyane mais pour Gamal Hooseinbux, secrétaire territorial du parti Les Répubicains il n'y a pas péril en la demeure pour le pouvoir politique. Les partis politiques sont à leur place et les collectifs jouent leur rôle.
Même si la scène publique est dominée par les collectifs citoyens depuis plusieurs années pour autant, leur l'action ne substitue pas à celle des politiques. C'est en substance ce que répond le chef de file Les Républicains Gamal Hooseinbux, un parti qui se fait pourtant très discret depuis de nombreux mois.

Les collectifs revendiquent ils sont à leur place dans la rue à revendiquer et jusqu'à preuve du contraire les partis sont aux postes de gouvernance...

Le politique ajoutant que l'ensemble des élus est issu de partis politques à leur place à négocier pour la population guyanaise précisant que les candidats issus des collectifs ont été désavoués par la population.
Sur l'action des Républicains, Gamal Hooseinbux affirme qu'elle existe rappelant que son parti est le seul à demander la régulation de l'immigration. Son parti est toujours aux côtés des forces de sécurité, des enseignants mais il reconnait une existence difficile du fait de la présence des collectifs et autres mouvements qui se multiplient d'ailleurs sur tout le territoire national.
Les Républicains effectueront leur rentrée politique au mois de septembre et déclineront leur projet de société à cette occasion pour les 10 prochaines années.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live