Gémima Joseph et Katia Benth un duo en or pour l'élite française de l'athlétisme

jeux olympiques
Gémima Joseph retenue sur 100 et 200 pour les JO de Tokyo
Le sourire d'une conquérante ©Alex Léveillé
Gémima Joseph est un des grands espoirs de l'athlétisme français. Sélectionnée pour les Jeux Olympique de Tokyo 2021, la jeune sprinteuse guyanaise s'alignera sur le 200 m. Une sacrée performance qui se partage avec sa coach d'exception, Katia Benth.

La jeune Gémima Joseph est une fierté du sport guyanais. Depuis son éclosion au club Rou Kou sous la houlette d'une certaine Katia Benth, elle a suivi un parcours remarquable de linéarité.

Gémina Joseph et Katia Benth, un duo en or

Il faut dire qu'avec une coach, comme la championne d'Europe, Katia Benth, elle avait en Guyane et sans doute au plan national, ce qu'il y avait de mieux pour sprinter vers un avenir radieux.
Il y a eu des embuches à surmonter. La jeune fille, vit et s'entraine en Guyane et se trouve à 8000 km des compétitions nationales pour se confronter régulièrement à l'élite française. Et pourtant, elle a toujours honoré, brillamment, les rendez-vous nationaux, les championnats de France depuis qu'elle est cadette. 
Podium après podium, elle s'est construite une route constellée de médailles, de titres, de records. A ses côtés, Katia Benth, une coach d'exception au palmarès impressionnant, qui a du, elle même, faire preuve d'une résilience exceptionnelle après l'amputation de sa jambe gauche en 2019.

Ne jamais lâcher, toujours faire face. Le duo, comme toute l'élite française, a fait front une nouvelle fois, face à l'adversité de la crise sanitaire covid et de son corollaire : le confinement. Continuer les entraînements et ne pas perdre vue les objectifs olympiques et passer la barrière des qualifications. Un challenge relevé haut... les jambes.

Gémima, à seulement 19 ans, est la benjamine de l'équipe de France et va courir le 200 m pour ses premiers jeux olympiques à Tokyo qui démarrent le 23 juillet pour s'achever au 8 août.

En janvier 2020, après ses titres de championne de France junior 2019, elle racontait sa rencontre avec Katia Benth et confiait à Guyane la 1ère, ses espoirs... elle se projetait à l'époque sur les JO de 2024 :