guyane
info locale

Grand Conseil Coutumier : des ateliers sur le foncier

peuples autochtones
Grand  Conseil Coutumier : des ateliers sur le foncier
©Eric Léon
Les problèmes liés au foncier toujours d’actualité chez les peuples amérindiens et bushinengués. Ce matin, le Grand Conseil Coutumier organisait ce matin au village Balaté une réunion sur le thème “Récupérer nos terres”. 

 
Comment accéder au foncier, obtenir une zone de droit d’usage ou encore une concession. Ce sont les principales questions à l’ordre du jour de ce Grand Conseil Coutumier. Il a réuni ce matin les représentants de l’Etat et les différentes organisations communautaires de la Guyane, au village Balaté. L’objectif, permettre à tous d’avoir le même niveau d’information.
Sylvio Van Der Pijl, Président du Grand Conseil Coutumier des peuples amérindiens et Bushinengués :

"Cette réunion nous a permis d'avoir un état des lieux de la situation forestière mais aussi de répondre à des interrogations des différents associations."

Autour de cette table, les représentants du parc naturel régional de la  Guyane, et de l’Onf. La Commission d’Attribution Foncière de Guyane, représentée par le Sous-Préfet des Communes de l'intérieur, tente d’apporter des éclaircissements aux questions liées aux problèmes fonciers. Parmi elles, des demandes de Zone d’Usage Collectif restées sans réponse depuis 1992.
Frédéric Bouteille, Sous-Préfet aux communes de l’intérieur  :

"Ce qui était le plus important, c'était d'éclaircir les choses, d'expliquer les différents régimes qui existent, les régimes de zones de droit d'usage, ce que l'on peut y faire et ce que l'on ne peut pas faire, mais surtout de mettre en place une méthodologie de travail entre nous."

Autre sujet important évoqué, la question de la cession des 400 000 hectares aux peuples autochtones dont le mode de partage reste à définir entre les 6 nations. Pour les participants, cette journée est le début d’une nouvelle dynamique
Stéphane Appolinaire, Coordonateur de la (Foag) Fédération des Organisations des Autochtones de Guyane :

"Cela a été très efficace, la réunion de la commission d'attribution foncière se tiendra bien dans quelques mois, c'est ce que nous recherchions évidemment."

Bruno Apouyou, Capitaine des bonis de Kourou :

"C'est un atelier qui est là pour permettre à tout le monde, d'avoir la connaissance et les informations nécessaires pour récupérer les terres dont nous avons besoin."

Stenly Sommer,Vice-Président de l’Association Abakali :

"On attend les prochaines réunions,pour voir ce qu'il en résultera de nos demandes spécifiques car ce sont des demandes faites depuis 1992."

La majorité des participants attendent beaucoup de cette journée consacrée aux problèmes du foncier. Un groupe de travail devraient se réunir le 12 et le 13 octobre prochain à Awala-Yalimapo.
©Eric Léon

















 
Publicité