publicité

Grand Prix Caron 2019 : une grosse délégation martiniquaise dans le peloton

C’est l’une des plus grandes courses cyclistes de Guyane avant le Tour de Guyane, le Grand Prix Caron débute ce 7 juin et s'achevera le 10 juin. La compétition en est cette année à sa 16ème édition et le moins que l’on puisse dire c’est que le niveau sera particulièrement relevé.

Bernard Caron sponsor du Grand Prix Caron et le vainqueur de l'édition 2018, le martiniquais Mickaël Stanislas © Christophe Fidole
© Christophe Fidole Bernard Caron sponsor du Grand Prix Caron et le vainqueur de l'édition 2018, le martiniquais Mickaël Stanislas
  • Olivier Damone/Catherine Lama
  • Publié le
C'est un peloton d'environ 80 coureurs qui devrait s'élancer à l'assaut des routes de Guyane pour 4 jours de compétition, cet après-midi. Un bon quart d'entre eux vient de la Martinique.
Bernard Caron l'organisateur avec le club de l'Espoir cycliste Guyanais a, comme à l'accoutumée, mis tous les moyens pour que cela soit un bel événement.  Ce qui permet, entre autres objectifs, aux coureurs locaux d'engranger les kilomètres avant le fameux Tour de Guyane du mois d'Août. Un effort qu'il convient de saluer, plusieurs grosses courses ayant été annulées comme le le Grand Prix de la Coopération ou encore le Grand Prix Noyafrane. Pour rendre cela possible, il a fallu réunir un budget de 55 000 euros.
 

Une délégation martiniquaise de 23 coureurs

Avec 23 coureurs, c’est tout simplement le Top du peloton martiniquais qui prendra le départ de la 16ème édition du Grand Prix Caron.
D’abord 3 équipes invitées : le Vélo Club du François avec dans ses rangs, Jean-Emmanuel Laurendot qui s’est souvent illustré dans des courses sur le territoire, l’Espoir Cycliste Ducossais emmené par Olivier Ragot, 2ème du dernier Tour de Guyane et l’Union cycliste Spriritaine, avec un certain Mikaël Stanislas, vainqueur du Caron, en 2018. Le tenant trophée pourra compter sur Mickael Laurent et Ismael Denara qui sont devenus au fil des ans, des spécialistes du terrain guyanais. Puis à ces formations, s’ajoutent 5 coureurs venus en individuel : 3 Martiniquais dont Cédric Eustache, qui compte dans son palmarès un Tour de Guyane et celui de son île, et 2 Vénézuéliens licenciés en Martinique. Autant dire que les coureurs guyanais vont devoir s’accrocher sur ces 4 jours de course. Au total, 531km sont au menu de Montsinéry à Cayenne, en passant par Roura jusqu’à l’auberge des Orpailleurs, Matoury, Macouria et Rémire.
Tous les ingrédients sont réunis pour une belle explication à la pédale.
4 étapes en ligne et un contre la montre individuel

- Vendredi 7 juin - 1ère étape en ligne de 145 km
Départ 14h15 et arrivée vers 17h45  à Montsinéry

- Samedi 8 juin - 2è étape en ligne de 118 km
Départ 14h15 et arrivée vers 18h à Matoury devant le collège la Canopée

- Dimanche 9 juin - 3è étape 1 CLMI - 9,6 km
Départ 8h Maison artisanale à Rémire - Arrivée Cayenne Sté Sameg
2ème partie  14h15 - 110 km
Départ Macouria Soula 2 - Arrivée Pente du lycée Léon Gontran Damas

- Lundi 10 juin - 4è étape en ligne - 149 km
Départ 8h15 - Pizzeria de Montjoly - Arrivée devant la CTG vers 11h45

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play