publicité

Une grève de 24h pour les salariés de Chronopost à l'appel du syndicat Sud Chronopost

Plus aucun colis Chronopost livré depuis vendredi. Plus de la moitié des salariés de Chronopost sont en grève pour protester contre la sanction infligée par la direction à l'un des livreurs : 5 jours de mise à pied sans salaire. Les grévistes ont lancé un mouvement de grève illimité. 

Les locaux de Chronopost © guyane la 1ère
© guyane la 1ère Les locaux de Chronopost
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le

Un colis oublié 


C'est à l'appel du syndicat Sud Chronopost qu'a été lancé ce mouvement de grève illimité. Un mouvement de protestation qui a commencé vendredi dernier par un débrayage. Les salariés en grève ont décidé de maintenir la pression car la direction n'a pas allégé la sanction. Cinq jours de mise à pied sans salaire ont été requis contre le chauffeur. Il lui est reproché selon le syndicat, d'avoir oublié un colis chez un client.   
Jean-Yves Zaire , délégué du personnel , représentant syndical Sud Chronopost ajoute :
 

"On continue cette grève. Nous avons voulu durcir le ton, car le chef d'agence ne veut pas revenir sur sa décision"


Conséquence : les colis ne sont pas livrés. Seule la récupération à l'agence de Rochambeau est possible. Par ailleurs, le syndicat pointe du doigt les conditions de travail, source de "stress" pour les salariés. La direction n'a pas souhaité à cette heure faire de commentaire. La grève devrait être reconduite demain.

Le reportage de Guyane la 1ère


Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play