publicité

Grève au Centre Hospitalier de Kourou : les élus se rapprochent des grévistes

13 jours que le Centre Hospitalier de Kourou est perturbé par une grève. A l’appel de l’UTG les agents veulent obtenir leur intégration dans la fonction publique sans perdre leur ancienneté, point bloquant dans les négociations. Les élus locaux se sont rapprochés d'eux.

Echanges avec les élus © JGA
© JGA Echanges avec les élus
  • Jean-Gilles Assard
  • Publié le
Image des élus et syndicalistes côte à côte au Centre Hospitalier de Kourou après 13 jours de mobilisation. Un mouvement lancé par  l’UTG pour protester contre les conditions d’intégration des anciens agents du CMCK dans la fonction publique. Ce n’est que ce lundi que les élus se sont rapprochés des grévistes. Une attitude que certains assimileraient à de la récupération.


Obtenir la reprise de l'intégralité de l'ancienneté des personnels administratifs, techniques et ouvriers

Principal enjeu, la reprise intégrale de l’ancienneté des personnels administratifs, techniques et ouvriers. Selon un décret de la fonction hospitalière ils ne peuvent être repris qu’avec 50% de cette ancienneté contrairement aux infirmiers et aide-soignant repris eux à 100%.
Et c’est là que l’affaire se complique car pour la direction il n'est pas possible d'aller au delà des dispositions réglementaire sous prétexte d'exception.
Une fois de plus la problématique se pose au niveau national et la présence des parlementaires constitue pour les grévistes un soutien afin de défendre une spécificité guyanaise.
Reste à savoir quand interviendra une réponse, en attendant l’hôpital fonctionne tant bien que mal en espérant une sortie de crise à court terme.

Le reportage de Guyane la 1ère
Les élus aux côtés des grévistes

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play