publicité

La grève dans l'éducation nationale se poursuit

Le piquet de grève est maintenu au rectorat. Des négociations ont été engagées entre le rectorat et l’intersyndicale. Si le mouvement est au départ national, les revendications sont rapidement revenues sur les thèmes locaux. Ils demandent notamment des postes supplémentaires.

 
 
 
 

© Jody Amiet / AFP
© Jody Amiet / AFP
  • Pierre Tréfoux/MCT
  • Publié le
Alors que la mobilisation nationale du personnel de l’éducation s’est achevée lundi. En Guyane, les enseignants continuent le blocage du rectorat. Hier ils étaient 4% à être en grève, seulement une centaine était mobilisée devant les grilles du recteur.  
Philippe Bouba représentant de l’intersyndicale explique :  

"On souhaite avoir des mesures fortes pour améliorer les conditions de travail des personnels et également des mesures qui puissent garantir l'avenir de la jeunesse guyanaise"

 

Des négociations au point mort

L’intersyndicale a été rejoint par le STEG-UTG, et a sollicité un entretien avec le recteur et son équipe. Ils ont été reçus en milieu d’après-midi pour exposer leurs revendications : la création de postes selon les besoins, l’application des accords de Guyane et enfin une gestion plus transparente des moyens de l’académie.
Au bout de 5 heures de négociations, l’intersyndicale est ressortie déçue de cet échange avec le recteur.
Alexandre Dechavanne représentant de l’intersyndicale exaspéré :

"Les réponses restent floues, pas d'engagement. Le recteur reconnaît les difficultés et  les dysfonctionnements mais il ne s'engage sur rien".


La grève se poursuit, l’intersyndicale doit recevoir un compte-rendu de la réunion avec les engagements rédigé par le rectorat. Pour le moment le recteur n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.
Grève de l'éducation nationale

 

Sur le même thème

  • éducation

    Handicap : les PEP une association dévouée

    Deux des structures des PEP s'appellent désormais  "Suzanne Will" et "Eliette Danglades". Les noms de deux grandes dames de la culture. L'association départementale des pupilles de l'enseignement public a été créée en 1971 pour accompagner les enfants, adolescents et jeunes adultes déficients.
     

  • éducation

    La finale de C'Génial a rassemblé 241 participants

    Ils sont impliqués depuis 3 mois dans la réalisation de leur projet. Plus de 200 élèves de 10 établissements ont participé ce matin à la finale du concours C'Génial à l'école supérieure du professorat et de l'éducation. L'objectif : promouvoir l'enseignement des sciences et des techniques. 

  • éducation

    Mana : la semaine de l'art au lycée Léopold Elfort

    La 2ème édition de la semaine de l’Art au lycée de Mana, a pour objectif de promouvoir la création artistique. Ce projet est porté par la maison des lycéens. Il réunit plusieurs artistes invités à partager leurs expériences avec les élèves et à leur faire découvrir les métiers d’arts.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play