publicité

Haïti : démission du ministre des Affaires étrangères et des cultes moins d'un mois après sa nomination

En Haïti nouveau rebondissement. La ministre des Affaires étrangères et des cultes Marjorie Brunache a démissionné. Dans le même temps, la commission, chargée de déterminer l’éligibilité des membres du gouvernement de Fritz William Michel aurait invalidé quatre nominations.
 

© DR
© DR
  • Marie-Claude Thébia
  • Publié le
En Haïti nouveau rebondissement. La ministre des Affaires étrangères et des cultes Marjorie Brunache a démissionné. Dans le même temps, la commission, chargée de déterminer l’éligibilité des membres du gouvernement de Fritz William Michel aurait invalidé quatre nominations.


Un gouvernement mort né

L’information est encore confidentielle. La commission chargée d’étudier les pièces des ministres du gouvernement de Fritz William Michel a remis son rapport aujourd’hui. Selon des fuites elle aurait invalidé la nomination de quatre ministres. Stupeur. Quatre d’entre eux n’ont pas répondu aux critères d’éligibilité constitutionnels.

Seule certitude : la démission vendredi 23 août de Marjorie Alexandre Brunache de son poste de ministre des Affaires étrangères et des cultes. Elle invoque des raisons personnelles pour justifier sa défection. Cette démission a pour conséquence de reporter la séance de ratification de la politique générale du nouveau gouvernement.

Le Premier ministre n’est donc toujours pas à même de présenter sa déclaration de politique générale devant les députés et sénateurs. Il doit déjà revoir sa copie un peu plus d’un mois après avoir été désigné par Jovenel Moïse le président Haïtien. En deux ans et demi, Fritz-William Michel est le quatrième chef du gouvernement haïtien. Il a été désigné Premier ministre le 22 juillet dernier. Il doit à nouveau composer un gouvernement, sur fond d’instabilité politique chronique.  

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play