Handi’cap sur l’Amazonie : plus de 100 personnes ont bénéficié d’un dépistage visuel gratuit à Camopi

solidarité
Dépistage visuel gratuit à Camopi
Handi'cap sur l'Amazonie : dépistage visuel gratuit à Camopi dans la maison bleue au bord du fleuve Oyapock ©Quentin Furic
Après la découverte de Saint-Laurent, toute l’équipe de Handi’cap sur l’Amazonie, en Guyane pour une quinzaine de jours, s’est rendue à Camopi. Durant deux jours, une opération de dépistage ophtalmologique s’est déroulée permettant ainsi à plus de 100 habitants du Haut Oyapock de bénéficier d’un bilan visuel gratuit.

Yann Jondot, ambassadeur de l’accessibilité poursuit son tour de Guyane pour sensibiliser à l’accessibilité et tout ce qui touche à l’inclusion des personnes handicapées par le sport en particulier. Avec toute l’équipe de Handi’cap sur l’Amazonie, il s’est ainsi rendu à Camopi. L’équipe comprend outre le champion du monde de kayak, Cyrille Carré et l’explorateur Arnaud Chassery fondateur de l'association Alopias, une interne en ophtalmologie de Dijon et deux opticiennes.

Une ophtalmologiste et des opticiennes à Camopi le 3 février
Des opticiennes Marie-Line Kessel à gauche et Céline Magri à Camopi le 3 février pour l'opération dépistage Handi'cap sur l'Amazonie à leurs côtés des élues de la CTG ©Quentin Furic

L’une de ces opticiennes est bénévole en provenance de Melun et une autre formatrice dans un centre de l’Epnak à Limoges pour des personnes en situation de handicap.

Une population demandeuse de ce type d’opération santé

Cette opération de dépistage visuel à Camopi, commune enclavée du Haut Oyapock, où l’accès au soin est difficile, concernait les jeunes adultes et les personnes âgées. Finalement, la cible a été élargie compte tenu de la demande.

Bilan optique à Camopi
Examen des yeux pour une jeune habitante de Camopi (Handi'capr sur l'Amazonie) ©Quentin Furic

Une opération très bénéfique en même temps qu’une belle rencontre humaine se réjouit Céline Magri, opticienne formatrice à Limoges :

« Je suis formatrice dans un centre de réadaptation professionnelle avec des adultes handicapés … Ils sont formés à un nouveau métier : celui de monteur vendeur ou d’opticien lunettier. Il faut donner du sens à leur formation en leur donnant la possibilité de participer à des actions solidaires. Ces élèves ont donc préparé les 120 montures pour la Guyane. Ils les ont remises en état. C’est quelque chose de concret dans leur formation qui les responsabilise et leur montre l’utilité de leur travail. A mon retour, ils vont tailler et monter les verres et dans quelques semaines, les lunettes seront remises aux habitants… »

120 montures de lunettes pour les habitants de Camopi
Les montures de lunettes proposées aux habitants de Camopi dans le cadre de Hand'cap sur l'Amazonie ©Quentin Furic

« Il y a un réel besoin et cela est valorisant pour nous comme pour eux dans cet échange qui permet de satisfaire un besoin de lunettes.. »  conclut Céline Magri qui participe pour la 1ère fois à une telle action.  

Les habitants de Camopi sont très contents de cette opération de dépistage qui a été coordonnée avec l'équipe du GCSMS (Groupement de coopération sociale et médico sociale) du village. Ils se sont présentés en nombre pour ce dépistage visuel qui a concerné, au final plus de 100 personnes. Le constat : c’est que beaucoup de gens souffrent d’hypermétropie et de presbytie pour ceux âgés plus de 50 ans.
Des personnes qui actuellement n’ont aucune compensation. Un exemple frappant concerne une femme de 50 ans qui vit de l’artisanat et confectionne des bijoux. Elle n’arrive plus à voir correctement ce qu’elle fabrique ce qui la met en difficulté. Dans quelques semaines, avec ses lunettes, elle sera en mesure de reprendre ses activités.

Cela démontre, une fois de plus, à quel point il est nécessaire de renouveler ce type d’opération qui comble partiellement un vide en matière de santé pour les populations de Guyane éloignées géographiquement des lieux d’accès aux soins.

Toute l’équipe de Handi’cap sur l’Amazonie sera présente à l’hôtel de la Collectivité territoriale de Guyane, le lundi 7 février à 10h30 pour une conférence sur le thème : Handicap et accessibilité en présence du président, Gabriel Serville.