publicité

Harcèlement scolaire : une journée de sensibilisation pour lutter contre les dérives au lycée

C’est la 4e édition de la journée de lutte contre le harcèlement scolaire. Détecter les harcèlements, libérer la parole, permettre aux victimes de trouver l'aide nécessaire, font partie des buts de cette journée. Le lycée agricole de Matiti organisait une journée de prévention.

© DR
© DR
  • Pierre Trefoux/MCT
  • Publié le
C’est la 4e édition de la journée de lutte contre le harcèlement scolaire. Détecter les harcèlements, libérer la parole, permettre aux victimes de trouver l'aide nécessaire, font partie des buts de cette journée. Le lycée agricole de Matiti a organisé une journée de prévention sur fond
de prestations artistiques sur le thème du harcèlement.


Sensibiliser

Harceler tue ! Ces affiches étaient placardées dans tous les établissements scolaires guyanais pour la journée nationale de lutte contre le harcèlement. Au lycée agricole de Matiti, des ateliers de sensibilisation étaient proposés aux élèves.
Sam Labbacy enseignant en ESC au lycée agricole de Matiti commente :

"Les élèves sont conscients que c'est un vrai problème. Le retour des élèves est plutôt satisfaisant. Ils ont compris le sens de la journée."


Une fresque participative

Les 250 élèves ont pu participer à la création d’une fresque participative et à des prestations artistiques sur le thème du harcèlement, en partenariat avec l’équipe mobile de sécurité du rectorat. Le dispositif vise à réduire les violences dans les établissements scolaires.
Gloria Bienvenu élève de 2nde CCE 

"J'ai une amie qui se faisait harceler. Comme c'était une bonne élève, les autres voulaient qu'elle fasse ses devoirs. Elle voulait se suicider. Alors, je l'ai aidée à régler le problème."


Ambassadeurs et sentinelles

Pour accompagner les élèves en situation de harcèlement, un dispositif d’ambassadeurs et de sentinelles volontaires a été mis en place.
Isaac Hang élève de 2nde CCE précise : 

"Nous sommes des élèves et dés que nous observons une situation anormale, on fait remonter les problèmes." 


La lutte contre le harcèlement est devenue une cause nationale depuis 2013. En Guyane 1 élève sur 7 est victime de harcèlement.
Non au harcèlement scolaire


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play